La genèse de la Symphonie des Cieux

Quand on commence à écrire, il est une question qui revient immanquablement : pourquoi as tu voulu écrire ?

Pourquoi veux-tu être écrivain(e) ?

Une question à laquelle il m’est toujours difficile de répondre, tant mon cas semble paradoxal. J’écris depuis plus de 12 ans, mais je n’ai jamais souhaité devenir écrivain. Je ne suis même pas certaine de le vouloir maintenant.

Alors, pourquoi j’écris ?

Hibbary deviant art

Dragon and Daughter, by Hibbary (Deviant art). Une bonne idée de mes créatures

J’ai toujours été grande lectrice, et j’ai toujours eu une affection particulière pour les animaux… particuliers (serpents, rats, chauve-souris, sphinx…). Il ne faut donc pas s’étonner que j’ai nourri dès mon plus jeune âge une grande fascination pour les dragons.

Mais plus je lisais, plus ma frustration grandissait. Je voulais voir toutes sortes de dragons : couverts d’écailles, de fourrure ou de plumes, crachant le feu, les éclairs ou la glace, à deux ou quatre pattes, sages ou féroces… Et toujours, les mêmes monstres enflammés en armure rouge ou noir.

Dans le même temps, m’est venue l’image de deux dragons à plumes s’affrontant, l’un noir et l’autre blanc. Image qui revenait sans cesse, refusant de me laisser tranquille. A quatorze ans, j’ai donc entrepris l’écriture d’une fanfiction inspirée des mondes de Harry Potter et du Seigneur des Anneaux, et la fin se terminait avec ce fameux combat.

Je pensais en être libérée délivrée, mais plus le temps passait, plus je recevais d’images. Et peu à peu, c’est un monde tout entier qui tournoyait dans ma tête, sans l’avoir voulu ni cherché. J’y pensais presque en permanence, si bien que j’ai pris une décision : j’écrirais cette histoire, pour qu’elle me fiche la paix et que je puisse passer à autre chose.

Héhé.

Au final, à 27 ans, je suis toujours sur cette fameuse histoire, qui est devenu un cycle de 6 pavés (prévus – j’évoquerai la question du découpage dans un autre article). Elle me hante plus que jamais – bien que les dragons à plumes du départ soient devenus autre chose – et malgré les moment de doutes, de découragement et de démotivation, je n’arrive pas à l’abandonner (et pourtant, je le voudrais, croyez-moi !). Mais tant qu’elle ne sera pas posée sur le papier en entier, je crois qu’elle ne me lâchera pas la grappe… Elle veut être écrite, et elle ne renoncera pas. J’aurais juste préféré qu’elle choisisse quelqu’un d’autre^^ (Mais bon, pour être honnête, je l’aime bien quand même, même si elle m’agace et que souvent je préférerais fainéanter au lieu de passer des heures sur le même paragraphe^^)

Et vous ? Comment/pourquoi avez vous commencé à écrire ? Avez-vous aussi une histoire qui vous hante, ou bien avez-vous toujours souhaité devenir écrivain ?

 

 

Publicité

2 réflexions sur “La genèse de la Symphonie des Cieux

  1. Je ne saurais pas dire à quand exactement remonte mon goût pour écrire des histoires, puisque déjà à l’école, l’écriture d’invention était ce que je préférais. Ecrire en dehors des cours m’a toujours paru normal, je ne me suis jamais posée la question de sa légitimité et je n’ai jamais eu de remarque à ce sujet. Mon envie d’écrire mes propres histoires s’est probablement accentuée au lycée, alors que l’analyse de textes prenait le pas sur l’invention pure. Sans parler de l’émulation entre ami(e)s ayant cette même volonté de raconter soit ses univers, soit sa vision d’oeuvres connues. C’est d’ailleurs durant cette période que me sont venues les premières esquisses de mon roman de coeur, celui sur lequel je m’attarde régulièrement afin de l’approfondir et de lui donner vie. Je n’ai jamais écris dans l’espoir d’être publiée, et même si cela arrive, je ne considère pas cela comme une fin en soi. L’important pour moi, c’est que ces histoires existent. D’ailleurs, je crois préférer le terme de conteur à celui d’écrivain. 😉

    Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s