L’univers de la Symphonie

Télamon loucha sur la chouette dont l’imprudence troublait un repos plus que mérité. Un mulot dans le bec, elle reprenait des forces sur une branche, sans remarquer l’immense félin allongé juste au-dessus d’elle. Les babines retroussées sur ses crocs luisants, les plumes gonflées sur sa nuque, Télamon joua quelques instants avec l’idée de la tuer. Sa paresse naturelle l’emporta finalement sur son irritation. Il la laissa donc repartir sans dommage et observa son vol jusqu’à ce qu’elle ne devienne qu’un point dans ce ciel d’hiver.

Premier interlude, Tome 1

Afin d’inaugurer cette série de 4 articles sur mon cycle de High Fantasy, on va commencer par parler du cadre de l’histoire.

Au niveau de mes inspirations, j’ai toujours été fascinée par les mythologies et les cosmogonies, par les animaux et la biologie, et plus récemment par la culture japonaise. J’imagine que ça se sent un peu (beaucoup) dans mon écriture. J’ai aussi toujours aimé le worldbuilding et les univers vastes et complexes.

La Carte

L’histoire de la Symphonie prend place à Firtéméäth – un monde différent du nôtre et pourtant qui s’en rapproche – et plus précisément sur Aïtas Iras, une île continent proche de trois autres îles plus petites. Non, vous n’aurez pas de carte, je dessine hélas trop mal…

Du moins est-ce vrai pour les 2 premiers arcs. Mais je ne vous dirai pas où se déroulera le troisième^^

Le Système de Magie

Je ne vais pas en dire trop puisque ce n’est pas révélé immédiatement dans les romans, mais en résumé, il y a trois systèmes de magie dans ce monde. La magie intérieure (qui vient de soit), la magie extérieure (qui vient d’autre chose… logique… en l’occurrence, elle provient des esprits), et un mélange des deux.

Faune et Flore

En ce monde cohabitent plusieurs « catégories » de créatures. Enfin, en tout cas, elles cohabitent à peu près quand le 1er tome commence. Les Vespéraux tout d’abord, qui comportent 4 espèces (les alirons, les sylphes, les sorciers et les humains), les Aubes qui désignent tout animal pourvu de capacités magiques, les animaux ordinaires et les esprits (eux mêmes scindés en deux catégories, les Esprits supérieurs et les esprits inférieurs). Enfin, là encore, c’est ce qui est dit… N’allez pas croire que les auteurs disent toujours la vérité à leurs personnages…

A l’origine, Aïtas Iras était un sanctuaire réservé pour les alirons afin qu’ils se reposent entre deux chasses, et pour les sylphes afin qu’ils puissent satisfaire leur curiosité légendaire en toute quiétude. Les sorciers ont fini par s’y installer à leur tour, car ils ont estimé que, finalement, l’île était quand même bien agréable. Les humains en sont tout de même bannis, car les sorciers prétendent que leur arrivée sur l’île engendrerait un grand malheur…

(Quant aux elfes, il y en a, oui. Mais ce sont des elfes noirs, des créatures qu’on ne saurait qualifier ni de Vespéraux ni d’animaux. Et ce ne sont pas des esprits non plus…)

Côté bestiaire, il y a de tout. Plusieurs espèces de dragons, de licornes et de griffons, des loups-souris (si), des chimères… Et c’est sans parler des esprits, surtout inspirés des mythologiques grecques (Hydres, Sphinx…) et japonaises (Kitsune, Ryu…), ou d’idées glanées à droite à gauche. Autant dire que de la bestiole, il y en a, et un peu de tout. Toutefois, ce sont quand même les Vespéraux qui restent sur le devant de la scène.

Mais la présence de ces bestioles est loin d’être anodine. J’aime beaucoup le symbolisme, et il se trouve que les Esprits supérieurs possèdent plusieurs emblèmes, y compris des animaux et des couleurs. Ces Esprits, au nombre de 7 (3 + 4), permettent à Firtéméäth de… d’exister, tout simplement. Sauf que ces Esprits ne sont pas tous logés à la même enseigne, et leurs animaux emblématiques seront donc traités par les Vespéraux de façon plus ou moins… sympas… Et par extension, les Vespéraux porteurs de ces couleurs… enfin, vous devinez, non ?

yokai-kitsune-b

Kitsune, source

Pour finir, un détail qui a son importance.

L’univers pourra sembler « naïf » au premier abord, gentillet, mais ne vous y trompez pas : il ne s’agit pas du monde des bisounours (à la limite, celui des Happy Tree Friends, pour ceux qui connaissent 😉 ). La Symphonie n’est pas vraiment trash, car j’essaie de ne jamais trop détailler, mais… Disons que je fais partie de ces auteurs qui n’auraient surtout pas intérêt à ce que leur ordinateur les envoie dans leur propre univers (spéciale dédicace 😉 ). Avec tous ces personnages qui me poursuivraient pour venger les mauvais traitements que je leur inflige… je ne tiendrais pas deux minutes.

A bientôt pour la suite des épisodes ! En espérant vous avoir donné envie d’en savoir un peu plus 😀

Publicité

6 réflexions sur “L’univers de la Symphonie

    • Non, non, non ! Pas de plainte au SAM ! Comme s’ils avaient besoin de ça 😥 (le pire, c’est que j’en ai une de carte, où j’avais mis les distances pour ne pas trop me planter quand les personnages se déplacent. Mais je ne suis pas sûre qu’elle mérite le nom de « dessin » XD

      J’aime

      • Il faudrait la refaire. Personnellement, j’avais dessiné les contours et les reliefs à la main, puis scanner afin de retravailler sur ordinateur. Je trouve ça plus lisible, ça garde le côté minutieux du fait-main, mais l’aspect plus lisse du numérique. ^^

        J’aime

      • A moins d’être graphiste ou particulièrement doué avec les ordinateurs, je pense qu’on est toujours plus minutieux avec un crayon qu’une souris (puis on parle de dessiner le contour d’une carte, pas de sublimer un aliron, parce que sinon, moi aussi je suis très mauvaise en dessin). ^^
        C’était avec Photoshop je crois, mais je pense qu’on peut faire la même chose avec des logiciels gratuits. Le plus dur, c’est de prendre le logiciel en main.

        Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s