Les personnages de la Symphonie

En tête du groupe, deux garçons la dévisageaient d’un air mauvais. Le plus vieux jouait nonchalamment avec une pierre aux arêtes tranchantes, les lèvres étirées en un rictus sardonique. Les trois filles s’abritaient derrière leurs frêles épaules d’adolescents, profitant de la protection de leurs amis pour glousser sans vergogne.

Une peur profonde, instinctive, se devinait derrière leur expression moqueuse. Ils la craignaient et la haïssaient tout à la fois, et le rire était leur réponse.

Chapitre 1, Tome 1

Comme la plupart des auteurs de High Fantasy, j’ai la mauvaise habitude de faire intervenir beaucoup, beaucoup de personnages. Et hélas pour le lecteur distrait, je ne raffole pas des glossaires. C’est le rôle de l’auteur de s’arranger pour que l’on puisse identifier les personnages les plus importants sans trop se perdre. Et puis, s’il y a un glossaire, il est toujours plus facile de s’y référer plutôt que d’essayer de s’en rappeler soi-même… Oui, je le fais aussi, mais je m’efforce à ne pas trop y poser les yeux. (Par contre, j’ai besoin de fiches. Ce serait dommage que la couleur des yeux d’un personnage change en cours de route, n’est ce pas ? En tout cas, qu’elle change de façon involontaire 😉 )

Les protagonistes

Plutôt que de personnages principaux, je vais plutôt parler de protagonistes. Par exemple, si je prends la saga Harry Potter : c’est Harry le protagoniste, mais Hermione et Ron sont quand même des personnages principaux, non ? Eh bien là, c’est le même principe. J’ai tout simplement trop de personnages importants pour tous vous les présenter.

Nous reste quand même deux duos de protagonistes (amis ou ennemis ? je n’en dirai rien).

Fiaradrid est une jeune « femme » dont le physique particulier et les pouvoirs incontrôlables lui ont valu d’être abandonnée. Du moins en est-elle persuadée, car elle souffre d’un sévère manque de confiance en elle en raison du comportement des Vespéraux à son égard. Après avoir décidé de découvrir sa véritable nature, les épreuves qu’elle va subir risquent de la changer plus qu’elle n’aurait voulu…

Asethis, lui, est un jeune « homme » qui a tout pour lui. Une famille aimante, un ami fidèle, de puissants pouvoirs… D’ailleurs, en apparence, il semble rempli d’assurance. Mais il se tient pour responsable d’une tragédie qui a salué sa naissance, et cette voix qu’il entend dans sa tête ne l’aide aucunement à se ressaisir…

Ysdréona et Esdayron n’ont pas de corps, mais pourtant ils s’efforcent de s’entre-tuer. L’une incarne la Lumière, l’autre les Ténèbres. A priori, l’Esprit que l’on voudrait voir gagner est évident. Oui, a priori… Aveuglés par leur combat millénaire, désespérés d’atteindre leur but, ils se fichent bien de détruire le monde dans leur sillage, bien que ce soit contraire à leurs objectifs. Et si aucun des deux ne réussit, le monde pourrait connaître encore bien pire.

Les Personnages secondaires

Beaucoup trop nombreux pour que je vous les présente. Vous trouverez des Vespéraux, des animaux, des esprits… Bref, un peu de tout, et des personnages qu’on ne s’attendrait pas forcément à trouver dans un récit de fantasy.

Les Antagonistes

Là encore, difficile d’en parler. Pas parce qu’il y en a trop (encore que… tout dépend comment on se place), mais parce que les relations entre les personnages, les rapports de force, changent sans cesse au cours de l’histoire. Donc si je ne veux pas spoiler toute l’intrigue…

J’évoquerai donc simplement les antagonistes du tome 1 (enfin, d’une grande partie). Le Cercle de la Louve, tout d’abord, une étrange confrérie qui vénère la « Louve Céleste » et qui est prêt à tous les sacrifices pour la faire descendre dans le monde. Pour le salut de tous. Ensuite, les elfes noirs, ennemis naturels des loups qui le leur rendent bien. De là à voir une corrélation entre les activités du Cercle et l’hostilité soudaine des elfes…

A bientôt pour le troisième épisode de cette série ! 🙂

 

Publicité

4 réflexions sur “Les personnages de la Symphonie

  1. Mince, moi qui pensais glaner une info ou deux. ^^

    Sinon, c’est vrai qu’on aurait tendance à première vue à mettre tes deux Esprits parmi les antagonistes. Parce qu’en général dans les cycles de fantasy, ce sont contre les destructeurs de monde que les peuples s’unissent et partent en guerre. 😉

    Aimé par 1 personne

    • Eh non, j’évite quand même un minimum de trop spoiler 😉 En fait, c’est difficile de définir des antagonistes pour la globalité du cycle vu que les rapports entre les différents personnages sont loin d’être fixes. Les Jumeaux sont en effet des antagonistes, mais seulement sur une partie de l’histoire (puis ils ne veulent rien détruire, au contraire, mais évidemment il peut y avoir des dommages collatéraux 😉 ). Puis question union… euh… c’est pas gagné-gagné^^

      Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s