Émission spéciale !

micro

*tapote, tapote*

Animatrice : Test ! 1… 2… Tout le monde m’entend ? Très bien. Bienvenue à toutes et à tous sur le plateau de L’imaginaerum, j’espère que vous passez un bon dimanche ! Meilleur que le mien, en tout cas… Non, mais sérieusement, qu’est-que je fous là à animer une émission sur les personnages d’un livre que personne ne lira jamais, pfff… Je devrais être en train d’interviewer le seigneur Anomander Rake, ou bien le Patricien Vétérini ! De ? Comment ? Je suis à l’antenne ? Pourquoi personne ne m’a prévenue ? Coupez ! Non ? Ce n’est pas possible ? Et pourquoi on n’a pas d’images en plus ? Ah ! saletés de coupes budgétaires !

Bref. Aujourd’hui, j’ai le grand *rires* plaisir d’accueillir Fiaradrid et Asethis, les personnages principaux de la Symphonie des Cieux. Aujourd’hui, tous les secrets de ce cycle justement méconnu seront dévoilés ! Merci de les applaudir bien fo… Eh ! Mais pourquoi il se pointe sous la forme d’un loup, celui-là ? Nos téléspectateurs ne sont pas assez bien pour lui, c’est ça ?

loup

Asethis, version loup (crédits photo)

symbole Fidy petktFiaradrid :  Honnêtement ? Il n’avait pas envie de venir. C’est le Sergent qui nous a obligés, elle prétend que ça nous fait de la pub. Sauf que du coup, Asethis a décidé qu’il ne parlerait pas.

*se retient de manger son micro*

fidy

Fiaradrid, version chibi, après s’être coupé les cheveux

 

A : Mais au moins, vous êtes-là, vous ! Une émission entre filles, c’est bien aussi, pas vrai ? 

symbole Fidy petktF : Bof, comme je ne maîtrise pas encore très bien mes pouvoirs, j’étais obligée de venir sur deux pieds. Sinon, vous pensez bien…

symbole esday petitAsethis : Ouaf !

A : Super, on va passer un su-per moment. Mais vous savez, Asethis, plus vite j’aurai obtenu les réponses à mes questions, plus…

*plop !*

A : Ah ! je préfère ça ! Puis les loups, ça laisse des poils partout… A votre avis, pourquoi je ne fais pas de chroniques de… C’est pas le sujet ? Bon, puisqu’on a tous les trois des pieds et des mâchoires propices à la discussion… Parlez-nous un peu de vous ? Est-ce que vous êtes satisfaits de la façon dont votre autrice raconte votre histoire ? 

symbole Fidy petktF : Au début de Chrysalides, le premier tome, je manque de confiance en moi, et surtout je me pose beaucoup de questions sur mon origine et la nature de mes pouvoirs. Du coup, pour le moment je n’ai pas trop le droit de participer aux scènes d’action, j’espère que j’aurai l’occasion de m’amuser à la fin du volume ! J’aurais préféré qu’elle me donne un caractère un peu plus rebelle, pour que ça plaise aux ados, mais bon, je suppose que je ne m’en sors pas trop mal.

A (qui a lu le synopsis) : Euh, je serais vous, je me méfierai de ce que je souhaite…

symbole esday petitA : Moi en revanche… Si ça n’avait tenu qu’à moi, j’aurais quitté le pays dès le huitième chapitre ! Pas besoin d’avoir lu la suite pour deviner ce qui m’attends dans les prochains tomes.

A : Puisque vous en parlez… L’autrice est réputée pour se montrer particulièrement cruelle pour ses personnages et ses lecteurs, qu’en pensez-vous ?

symbole esday petitA : Il n’y a qu’à lire le prologue pour s’en rendre compte ! Il faut vraiment qu’elle arrête de regarder des films d’horreur et de lire du Stephen King, ça ne nous réussit pas. Même dans ses nouvelles, elle ne peut pas s’empêcher de tuer ses personnages ! Arthuren de Ce que gardent les dragons est venu se plaindre, vous savez ? J’ai entendu dire que des lectrices avaient maudit l’autrice après leur lecture !

symbole Fidy petktF (ricanant) : Il faudrait quand même qu’elle fasse attention. Si elle chronique trop de romances, plus personne ne va la prendre au sérieux.

symbole esday petitA : Et ça risque de nous retomber dessus après… En 6 tomes, elle a de quoi nous en faire baver !

A : Vous n’avez pas essayé de vous trouver un autre auteur ?

symbole esday petitA : On a discuté un peu avec les personnages d’Erikson et de Martin, mais franchement, ça n’avait pas l’air mieux.

symbole Fidy petktF : Et puis les romances, très peu pour nous !

symbole esday petitA (l’air déçu) : Ah bon ?

symbole Fidy petktF : Oui !

A : Ah, c’est malin ! Vous me l’avez retransformé en loup ! Il a intérêt à être propre, je n’ai pas envie de tout nettoyer après ! Tant pis. Fiaradrid, comment aimeriez-vous que le livre se termine ? 

symbole Fidy petktF : Mmmm, j’aimerais soit devenir une grande guerrière et me battre avec une épée dans chaque main, soit rentrer chez moi et retrouver mes parents. Eh ! pourquoi tu grognes ?

*plop*

symbole esday petitA : Ton père risque de ne pas apprécier ta nouvelle identité, non ?

symbole Fidy petktF : Comment tu le sais ? Tu ne l’as jamais rencontré !

symbole esday petitA : Euh… Il fait frisquet pour la saison, trouvez pas ?

A : A l’attention de nos téléspectateurs, l’émission à été tournée en mars… Saleté de budget ! J’espère que quand vous le lirez, il fera un peu plus… Eh ! Un peu de tenue, s’il-vous-plaît ! L’interview n’est malheureusement pas encore finie ! Et vous Asethis, comment aimeriez-vous finir ce tome ? 

symbole esday petitA : Avec toute ma tête, si c’était possible, mais je n’ai plus trop d’espoir. D’ailleurs, ce n’est pas très juste. Le Syndicat des Auteurs Maltraités protège les auteurs, mais qui nous protège, nous ? Tant qu’elle respecte le contrat, elle peut faire absolument ce qu’elle veut !

symbole Fidy petktF : Avec un peu de chance, elle abandonnera l’écriture. Ce ne serait pas la première fois. Au moins, quand elle déprime, on peut se promener sans craindre de perdre un membre.

symbole esday petitA : Non, avec le Commandant en chef des Parangons, le Dragon des glaces et la Lionne blanche, j’ai peur qu’elle n’aille vraiment au bout cette fois… Elle risque gros si elle ne respecte pas ce contrat-là. Je ne sais pas si on doit les remercier de rebooster l’autrice ou si on doit se procurer une poupée vaudou à leur effigie…

symbole Fidy petktF : Oh zut ! Mais bon, on est les personnages principaux, on ne va quand même pas mourir !

A : …

symbole Fidy petktsymbole esday petit: Quoi ?!

*Blam ! *

Kânhar

Sergent Commandant Kânhar

A : Sergent Kânhar ! Quel non plaisir de vous rencontrer ! Je ne m’attendais pas à vous…

Kânhar : Qu’est-ce que vous faîtes encore ici, les paillassons ? Elle ne devait durer que 200 mots, cette interview, pendant ce temps l’autrice n’avance pas sur les chapitres. On est enfin arrivés à Mey Eslin, je n’ai pas envie d’y rester des plombes. Allez, hop, au boulot ! Et on ne chouine pas ! Et c’est Commandant !

A : Bon, on dirait qu’il ne reste plus personne à part moi sur le plateau… Super… A vous les studios, alors ! Non mais quel boulot, je vous jure… La prochaine fois, j’irai plutôt interviewer des Parangons !

*clac !*

 

 

 

 

 

 

4 réflexions sur “Émission spéciale !

  1. Wouah, comment ils étaient heureux d’être sur le plateau ! Il fallait leur dire qu’il y avait une chasse aux œufs après autour du studio. Comment ça, ce n’était pas en direct ? ^^

    Je suis VRAIMENT déçue d’apprendre que Fiaradrid n’envisage aucune romance. Enfin, le pire, c’est pour Asethis, il avait l’air de croire un peu en son avenir. 😛

    Bon, ce n’est pas le tout, mais le Commandant des Parangons rejoint le Commandant Kânhar sur la nécessité de poursuivre l’écriture (entre commandants, on se comprend ^^). Comment ça, il y a des personnages qui grognent dans les parages ? Vous n’êtes pas contents qu’elle raconte votre histoire, peut-être ? Filez à Mey Eslin, et plus vite que ça ! Non mais !

    Sinon, chère animatrice, pour les Parangons, vous veillerez à demander une interview aux plus loquaces, certains risqueraient de plomber encore plus rapidement l’ambiance sur le plateau. 😉

    Aimé par 1 personne

  2. Déjà qu’on a eu du mal à les faire venir… Quand il a lu la suite du script, Asethis a essayé de se barrer dans un obscure monastère au Tibet. On a quand même réussi à convaincre Fiaradrid de ne pas suivre de cours auprès de Kânhar. On a aussi eu quelques problèmes avec les personnages félins : ils se plaignent que les souris sont trop sèches et que le chien n’arrête pas de leur aboyer après. Ils réclament son licenciement, mais pour l’instant, la direction tient bon !

    En même temps, Fiaradrid, on la comprend, Asethis n’est pas très stable en ce moment (remarque, elle non plus). Puis bon, on nous a signalé qu’un certain GRR Martin (connais pas) étais déjà sur le filon, donc bon.

    Par contre, tu es directement en relation avec la direction. Malheureusement, notre animatrice a obtenu un arrêt maladie d’un an… On essaie de la remplacer, mais quand on leur dit que le poste n’est pas payé, les candidats ne donnent pas suite. On comprend pas pourquoi. Je pense qu’en même qu’on évitera Tess et Fylead en même temps que le Sergent et certains alirons, on risquerait de ne plus avoir de plateau…

    Aimé par 1 personne

  3. Ces petites natures. Il y en a qui ne sont pas payés pour aller sur un champ de bataille ! ^^
    Pourtant, ça ferait une ligne de plus sur leur CV, comme disent les patrons. Je comprends vraiment pas pourquoi ils demandent un salaire. 😛

    Je pense qu’en règle générale, il vaut mieux éviter de mélanger des Parangons avec des créatures non référencées dans le bestiaire officiel de la Guilde. De toute façon, on sait tous qui gagnerait, donc je n’enverrais personne en présence d’alirons. ^^

    Aimé par 1 personne

  4. Eh oui, puis bon, c’est déjà un honneur suffisant d’être en leur présence, non ?^^

    En même temps, je ne sais pas si je réinviterai des alirons… Dès qu’ils boudent, ils se transforment, et ils mettent des poils partout…

    J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s