Le cas Star Wars : Science-fiction ou fantasy ?

S’il est bien une saga cinématographique qu’il n’est plus besoin de présenter, c’est bien celle-ci : Star Wars, la Guerre des Etoiles (faudra m’expliquer la traduction, d’ailleurs, c’est pas les Guerres de l’Etoile, plutôt ?). 9 films au moment de cet article, des séries d’animation, des livres… autant dire un vaste univers de…

De quoi ?

De science-fiction ? C’est ce qu’on pourrait croire au premier abord, en raison des vaisseaux spéciaux et de l’espace. Au premier coup d’oeil, c’est le genre qui semble le plus logique, et pourtant, beaucoup de gens (dont moi) la classent dans la Fantasy, et plus précisément de la Fantasy dans l’Espace (Space opera, voire Space fantasy, voire High Fantasy/Epic Fantasy). Star Wars obéit en effet à bon nombre de codes de la High Fantasy. Nous allons donc reprendre les caractéristiques que je vous ai données il y a quelques jours, et on va en discuter :

star-wars-day

 

 

  • Univers riche et détaillé

Même si on ne prend que les films, l’univers est très riches : plusieurs planètes avec des topographies et des peuples différents, un bestiaire assez varié (les vulptex et les fathiers ! ❤ ), des croyances, des ordres politiques… Et sans sans compter les séries animées, les jeux et les livres ! D’ailleurs, George Lucas l’a dit lui-même, il s’est inspiré de mythologies pour construire son univers. Or, c’est la Fantasy qui se nourrit principalement des mythes.

C’est vrai que nous sommes dans l’Espace, et pas dans un univers d’inspiration terrienne, cela étant, remplacez les vaisseaux par des dragons, l’Espace par un monde, et les planètes par des pays… vous ne changerez pas grand chose à l’essence de l’oeuvre. La technologie n’y est pas abordée sous un angle scientifique (pour autant qu’on sache, les vaisseaux pourraient voler par magie), et on ne peut même pas parler d’un univers futuriste, comme c’est le cas en science-fiction (pour autant qu’on sache, la Terre n’existe même pas, ou bien elle est encore à l’Âge de bronze…).

  • Manichéisme (dichotomie bien/mal assez tranchée).

Les Jedi sont de gentils chevaliers censés garantir l’ordre dans la Galaxie, sauveurs de la veuve et de l’orphelin, tandis que les Siths, l’Empire et le Nouvel Ordre veulent la conquérir. On n’a jamais aucun doute sur quel camp est le bon.

Même au niveau des personnages, ceux dans le camp des « gentils » sont loyaux, courageux, bienveillants etc ; tandis que ceux dans le camp des « méchants » sont agressifs, dominateurs, cruels etc… Certains sont un peu plus gris que les autres (notamment Darth Vador), mais bon, c’est pas non plus très ambigu.

  • Systèmes de magie

On dira ce qu’on voudra, mais la Force, c’est plus de la magie qu’un principe scientifique.

Quant aux sabres laser… ça fait longtemps que je n’ai plus fait de physique, mais a priori un laser ne s’arrête que lorsqu’il rencontre un obstacle. Là encore, les sabres, c’est plus des épées magiques que des prouesses scientifiques.

La foi (et la religion) est par ailleurs un élément très important de cet univers, notamment montré par Chirrut Îmwe, dans Rogue One (vous savez, le moine aveugle qui se dirige avec la Force).

  • Elu/Prophétie

Un seul mot : Anakin. Eh oui, d’après une ancienne prophétie, Anakin était censé ramené l’équilibre dans la Force (ce qui induit quelques questions, d’ailleurs. Si la Force était déséquilibrée, ça avait plus l’air de pencher en faveur des Jedi. Or, équilibre veut dire ce que ça veut dire. Pour la rétablir, deux solutions : tuer des Jedi, ou ramener plus de Siths. M’enfin bref…^^).

(On a par ailleurs Luke qui est supposé être orphelin dans le film IV, une habitude dans la High, de même que la figure du sage mentor).

  • Quête pour sauver le pays/lemonde/l’univers

On ne peut en effet pas dire que le récit repose sur des principes de Science-fiction. Pas de questions métaphysiques sur l’univers et le reste, sur les technologies, l’exploration spatiale (on s’y déplace, mais ça ne veut pas dire qu’on explore)…

Non, l’intrigue consiste à… sauver la Galaxie.

(Puis bon, si je résume… Un garçon de ferme élevé par son oncle doit aller sauver une princesse retenue dans la forteresse d’un seigneur des ténèbres. Il sera aidé dans sa tâche par un ancien ami de son père, capable de faire bouger les objets par l’esprit, et bien d’autres choses. Le garçon découvrira qu’il a également de grands pouvoirs, et le vieux sage lui donnera une épée enflammée. (Non, c’est pas le pitch d’Eragon, mais ça y ressemble 😉 )

  • Les valeurs

Des personnages courageux malgré le danger, remplis d’abnégation, loyaux envers leurs amis et leurs convictions, nobles et sages, prêts à pardonner, d’autres qui atteignent la rédemption… Question valeurs morales, on est servi !

  • Beaucoup de personnages

Et beaucoup de personnages au premier rang, en plus. Anakin est le protagoniste de la prélogie, Luke de la trilogie originelle et Rey de la nouvelle, mais ils sont entourés de pas mal de personnages pas aussi « importants » qu’eux, mais presque.

  • Beaucoup de tomes

Cf l’introduction

  • L’atmosphère

Même si les personnages affrontent de multiples dangers, on n’a pas vraiment de doute sur le fait que les gentils vont gagner au bout de la saga. L’atmosphère est globalement optimiste, pas de grincements de dents ou de peurs pour les personnages (ce qui n’empêche pas l’émotion de se manifester. Et atmosphère optimiste ne signifie pas qu’il ne peut y avoir de morts).

Ceci dit, l’épisode III est un peu plus « sombre » que les autres.


 

Vous avez vu ? 9/9. Tous les codes de la High Fantasy sont cochés (j’en ai déjà parlé, mais l’univers médiéval n’est pas un code « obligatoire » de la High (et heureusement !), même s’il est souvent présent). Par ailleurs, les rares éléments pseudo scientifiques ne sont jamais expliqués (on est dans un Ta gueule c’est magique, en fait). Comment fonctionnent les vaisseaux ? La Force ? Les sabres ? Les midichloriens ? On s’en fiche que se soit expliqué, du moment que c’est « fun » et que ça passe bien à l’écran.

High Fantasy dans l’espace (ma vision) ; Space Opera ; Space Fantasy… autant de termes pour caractériser cette saga, qui n’a finalement pas grand chose à voir avec la SF pure, à l’exception des vaisseaux spatiaux.

Cet article non pas pour vous convaincre de quoi que ce soit (je ne vais pas vous taper dessus si pour vous, Star Wars c’est de la SF, manquerait plus que ça !), mais pour vous montrer qu’au sein d’un même genre, on peut avoir des œuvres assez différentes (Le Seigneur des Anneaux et Star Wars ont pas mal de points communs, et pourtant).

D’autre part, vous ne vous étonnerez plus si on vous dit « pour moi, Star Wars c’est de la Fantasy dans l’espace 😉 ).

Et n’oubliez pas : « Que la Force, soit avec vous ! »

yoda

 

13 réflexions sur “Le cas Star Wars : Science-fiction ou fantasy ?

  1. Tres bon article !! 💕 Je ne m’étais jamais vraiment posé la question, la rangeant directement dans la science-fiction en raison des vaisseaux et de l’espace … j’avoue c’est honteux … mais toute remise en question commence à un moment donné 😉 , non?

    Aimé par 1 personne

    • Merci^^ Rien de honteux, ceci dit, comme je le disais, le genre « SF » était le plus évident à première vue 😉 (puis bon, y’a quand même plus grave :p).

      Je voulais juste montrer que High Fantasy ne rime pas forcément avec médiéval occidental, et que du coup, on peut imaginer de la High dans n’importe quel environnement, avec des personnages variés 😉

      Aimé par 1 personne

  2. Bel article, bien détaillé. Mais je reste convaincu que Star Wars est et restera un pur produit de SF. Le Space Opera est un genre propre à la SF et, comme tu le dis si bien, il est vrai que certains codes de la Fantasy se baladent dans la saga. Cependant, je ne suis pas d’accord sur le principe de la force où dans la Menace Fantôme il est clairement expliqué le lien entre la Force et les midicloriens (où Qui-Gon Gin explique bien qu’il n’y aurait pas de vie sans cela, donc c’est beaucoup plus complexe et scientifique que de la simple magie). Fin après, c’est mon idée et ce que tu avances est très intéressant. Mais pour moi cela reste de la SF (avec une orientation Fantasy, on est d’accord mais pour déterminer le sous-genre c’est une autre histoire).

    Aimé par 1 personne

    • Je ne propose ici qu’une piste de réflexion, mais si les genres de l’imaginaire étaient une science exacte, ça se saurait^^ Notre façon d’analyser et de percevoir les codes des genres compte pour beaucoup dans l’analyse des oeuvres elles-mêmes (puis bon, les codes eux-mêmes ne font pas consensus non plus, en bref, c’est une joyeuse pagaïe 😉 ).

      (Pour les midichloriens, pour moi ça ne change pas grand chose à la nature de la Force, en fait. Certains systèmes de magie se « veulent » scientifiques, tout en restant dans la fantasy (je pense à l’alchimie de FMA, ou à l’allomancie de Fils-des-Brumes, par exemple ; ceertains systèmes sont vraiment fouillés, « crédibles », avec des règles, et vont plus loin qu’un simple « c’est magique ! », si bien qu’on peut presque les voir… comme des sciences. Si tu donnes des midichloriens à un dragon pour expliquer qu’il crache du feu… ça reste un dragon de fantasy (sauf s’il a été créé dans un laboratoire^^). Puis au final, on sait juste que Anakin en à un taux élevé… Conséquence ou cause de sa sensibilité à la Force ? Qu’est-ce que c’est les midichloriens, en fait ? Une « Particule magique » ? Un ajout de scientifiques des millénaires plus tôt ? Un parasite ? Comme Qui Gon le mentionne vite fait et qu’on en entendra jamais plus parler dans les films, ça ne semble pas un élément si important. On dirait presque une justification du scénario pour expliquer pourquoi Qui Gon le récupère :\ (Au passage, la Magie Sith liée à l’utilisation du côté obscur existe bien : Wiki)
      Mêmes questionnements pour la Force (qui existe en dehors des individus). Qu’est-ce que c’est ? un principe comme la gravité ? Si oui, comment ça marche ? Ou plutôt la manifestation d’un divin ? une énergie naturelle ?

      Et puis d’ailleurs, les Elfes de Tolkien… ils doivent bien avoir quelque chose dans le sang pour expliquer qu’ils soient légers comme l’air ? ^^
      Pour moi, la fantasy n’est pas opposée aux sciences. Après tout, si on veut que l’univers soit crédible, certaines règles scientifiques sont souvent respectées (anatomie des créatures, climat, gravité, topologie, anthropologie, médecine…)

      (Qu’on soit clair, la réponse à la question m’importe peu, dans l’absolu. Ce qui m’intéresse, c’est réfléchir à la question^^)

      Aimé par 1 personne

  3. Enfin, comme quoi, les choses de sont pas si simples dans l’imaginaire, il ne faut pas forcément se fier aux idées préconçues ou aux premières impressions^^ (et c’est ça qui me semble important, en fait). Un de ces jours, je parlerai du cas de la Ballade de Pern (pour le coup, je n’arrive pas à trancher dans son cas^^).

    J'aime

  4. Pingback: Fantasy et clichés : focus sur la fantasy épique (2019) | L'Imaginaerum de Symphonie

  5. Comme j’ai vu une vidéo de Nota Bene qui explique d’où est né la fantasy et un article sur Dune dont certaines personnes la classent dans la fantasy alors que c’est bien de la SF! Oui il peut y avoir des codes de la fantasy dans la SF mais il ne faut pas oublier en gros la fantasy c’est tourné vers le passé c’est aussi pour ça qu’il y a plein d’histoires de fantasy vers le moyen-âge, c’est avant qu’il y a les technologies etc alors que Star wars, Dune c’est bien de la SF et non de la fantasy, Star wars c’est un univers futuriste, tourné vers le futur même si c’est des mondes imaginaires, ça fait partie du space opéra voir planet opéra qui est de la SF et non de la fantasy!
    Ce qui est trompeur c’est en fait les codes qui sont repris mais si on considère que ça sans voir les origines de la fantasy et de la SF on se trompe!

    J'aime

  6. Dsl si mon com parait « arrogant » surtout ma dernière phrase mais il faut revenir aux sources pour comprendre et définir la fantasy et la SF. Mais sinon il existe le mélange des genres il y a des histoires qui mélangent plein de genres et ne sont pas qu’un genre, peut-être aussi pour ça que c’est difficile!

    J'aime

    • Ce n’est pas le soucis. Je ne comprends pas pourquoi tu postes le même message partout, d’autant que tu dis toi-même ne pas connaître et ne pas aimer l’imaginaire :/ Voir une vidéo ne permet pas de tout connaître d’un sujet…

      J'aime

  7. Euh mes com, messages ne sont pas du spam! De base je ne suis pas du tout une fan de fantasy et oui je le répète beaucoup car en me documentant, je vois pourquoi je n’aime pas et que ça soit dans tes articles comme la vidéo de Nota bene sur d’où vient la fantasy, ça m’a permis de comprendre pourquoi j’aime pas, ça confirme juste que j’aime pas sans juger ceux qui aiment mais en gros tes arguments pour dire que t’aimes ce genre sont les causes qui font que je n’aime pas du tout et plus je me renseigne et plus j’aime pas, j’accroche pas et j’aime aussi creuser pourquoi j’aime pas

    J'aime

  8. En 5 com en 1h ça prouve juste que j’ai lu plein de tes articles et je les ai lu jusqu’au bout aussi avant de commenter et quand on commente beaucoup, ça y est c’est du spam xd je ne comprends pas! Oui j’avoue j’ai répété des choses mais comme j’ai lu tes articles sur la fantasy normal que ça se répète aussi! Et je me suis informée sur pas mal de choses sur ce genre mais que ça ne passe pas

    J'aime

  9. Si si, je le répète je connais le genre et c’est une vidéo qui parle de l’origine de la fantasy, nota bene qui est quand même un spécialiste de l’histoire comme d’autres! Je connais aussi les sous-genres de la fantasy et j’ai lu ton article sur la fantasy épique qui se rapproche de l’héroic fantasy et c’est tout ce que je n’aime pas! Oui j’ai pas encore lu tes articles sur la dark fantasy etc mais je te conseille aussi la vidéo de Nota Bene qui te permet de comprendre d’où vient la fantasy, ne pas te mélanger avec la SF, pour comprendre que le space opéra c’est bien de la SF même si ça peut emprunter des codes de la fantasy

    J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s