Sleep Tight, série TV (2016) (Episodes 1-4)

sleep

Sleep Tight est une mini anthologie d’épouvante-horreur, diffusée en 2016 pour la version originale, 2018 pour la version francophone (sur MCM). (deux épisodes vus pour le moment, je réactualiserai quand j’aurai vu la suite).

Les épisodes comportent deux histoires distinctes. La série suit une femme qui rencontre les survivants de phénomènes paranormaux, et il semblerait qu’elle-même ait subi une telle expérience. Les histoires, pas toujours de l’ordre du surnaturel, sont parfois inquiétantes, parfois drôles, un peu gores sans plus. Elles reprennent soit des classiques de l’horreur (l’exorcisme) mais remis au goût du jour (pas facile de faire un exorcisme par ordinateur… quand le wifi marche pas^^), soit des intrigues directement liées aux nouvelles technologies (live-stream potentiellement mortel).

Pour l’instant, la série ne casse pas trois boulets à un fantôme, mais elle est plutôt sympathique, même si on ne peut pas dire qu’elle fasse peur (je trouve quand même intéressants certains aspects, comme notre relation avec les réseaux sociaux et compagnie). Les épisodes sont courts (30 minutes), avec des histoires de 15 minutes environ.

Episode 1

En direct : Un individu menace de tuer une jeune femme en direct s’il atteint les 10 000 vues. (Assez malsain, je n’ai pas pu m’empêcher de me demander ce qui se passerait si ça arrivait… )

Partage ou meurs : Une vidéo youtube « tue » les gens qui ne la partagent pas. (Un « The Ring » par Youtube. Classique. Regardez plutôt l’original )

Episode 2

Infidèle : Une femme trompée signe un pacte avec un démon (Classique là aussi).

Exorcistter : Une baby-sitter découvre que l’enfant qu’elle garde est possédée (Une version « drôle » de l’Exorciste : quand on n’a pas de prêtre sous la main, on se débrouille autrement^^ Beaucoup aimé celui-ci).

Episode 3

Special Red : Un jeu sur smartphone rend ses joueurs complètement addicts… (Plutôt classique, et très soft dans sa mise en scène. La morale de cet épisode manque un peu de subtilité).

La course au diable : Deux copines utilisent une application de covoiturage pour se rendre à un concert (Pas très original là encore, mais je l’ai malgré tout trouvé efficace, avec une fin assez glaçante).

Episode 4

La maison : 4 amis passent un week-end dans une étrange maison pour fêter la fin des études (Je croyais avoir compris le pourquoi du comment assez rapidement, et finalement je n’avais pas pensé à cette fin là. Dommage que les réactions des personnages ne soient pas très logiques… )

Lumière noire : Une jeune artiste se prépare pour sa première exposition de peinture (Je ne sais pas trop quoi penser de ce segment, sur ce qu’il essaie de dire.).

 

 

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s