Heaven Forest T2 : Solitudes et Sacrifices, Andréa Deslacs

CVT_Heaven-Forest--Solitudes-et-sacrifices-tome-2_2915

L’un de mes personnages préférés^^

Solitudes et sacrifices est le tome 2 du cycle Heaven Forest, toujours écrit par Andréa Deslacs et publié en 2017 dans le collectif Hydralune. Il s’agit toujours de gaslamp, même si un certain aspect « mythologique » s’y greffe, et il nécessite la lecture du tome 1.

Note : Cette chronique est écrite alors que je relis le cycle. Je sais donc ce qui se passe dans le 3 et le 4, tout en m’efforçant de ne pas en tenir compte. Chronique normalement sans spoils.

Quatre nouveaux cadavres sont retrouvés noyés à proximité des docks. L’inspecteur Overlake est persuadé que ces morts sont intimement associées à son enquête sur Else Other. À la recherche d’indices, il lui faut plonger, seul, dans un quartier réputé pour sa criminalité et sa mafia.
Sur le port, l’agitation règne déjà. Chacun affûte ses armes, prêt à défendre ses valeurs et son territoire. Le culte local du Thésaurus évoque un combat millénaire entre les Saints des humains et les Anges des brouillons. Or, toute légende se base sur un fond de réalité. Certains mutants de Heaven Forest auraient-ils autre chose dans leur veines qu’un sang purement humain ?
Dans ce contexte troublé, que va-t-il advenir du Cerf ?

L’univers

Avant de parler de l’univers, on va faire un point sur l’ambiance puisqu’elle a légèrement changé par rapport au tome 1. Si Darkwood se concentrait principalement sur l’enquête policière, ce n’est plus tout à fait le cas ici même si cet aspect est toujours présent. Ici, place à l’action, au mythique et au… berk. Non, sérieux, même s’il n’y a rien de trash, il y a un certain passage qui… Bref, vous êtes prévenus, laissez les tartines de côté pendant votre lecture^^

Mais revenons-en à l’univers, du coup. L’histoire se déroule toujours à Darkwood, où l’on découvre un peu plus cette ville pas toujours bien famée. Mais ce tome 2 nous propose également une excursion dans la forêt. Une forêt merveilleuse, mythique… peuplée de monstres et parcourue d’individus peu recommandables.

Ce tome 2 nous apprend aussi autre chose, avec l’essor de la dimension religieuse de l’histoire : les mutants ne sont pas les seuls êtres étranges qui arpentent les venelles de Darkwood. (mutants relégués de côté, ce que j’ai trouvé un peu dommage mais compréhensible compte tenu de tout ce qui se passe).

En résumé, ce tome inscrit bel et bien le cycle dans de la Fantasy, avec sa magie, ses mythes, ses bestioles etc…

 

Les personnages

 

Les anciens et les nouveaux devant se partager le tome, ceux que l’on connaissait déjà n’ont plus que peu de place pour s’exprimer. Il faut dire que certains des nouveaux ont tendance à jouer des coudes pour bien montrer leur présence… pour notre grand plaisir.

On retrouve ainsi Rhys Overlake, l’inspecteur chargé d’élucider le meurtre d’Else Other. Un personnage dont l’intérêt augmente devant le mystère qui l’entoure, même si quelques pistes nous sont offertes. Lisbeth Other et Airon Offlight sont un peu en retrait par rapport au tome 1.

Parmi les nouveaux venus, on fait la connaissance de Kaelyn Grace, Galvin Wolf et Baccus, les étranges serviteurs d’Else Other. Là encore, même si l’on a quelques doutes sur leur vraie nature, j’apprécie tout particulièrement les « blancs » que l’autrice a laissés.

Nous découvrons aussi certains individus du camp des Saints et des Anges, les premiers plus présents que les seconds. On rencontre ainsi la Sainte July, qui semble insupportable et en même temps, difficile de ne pas avoir de compassion devant son histoire.

Mention spéciale au Sacrifié Lancet, qui est l’un de mes personnages préférés du cycle. Quand on le découvre (enfin… il était déjà là dans le T1^^), l’autrice nous présente un personnage réellement antipathique. Et pourtant, au fil du livre… On en vient peu à peu à l’apprécier, lui et sa chienne-louve Nastylass, tantôt mignonne, tantôt redoutable. Lancet est réellement ambigü, et est sans doute l’un des personnages les plus réussis.

Et puis… première rencontre avec les Autres et leurs pantins.

A noter aussi quelques chapitres explorant le passé, au temps de la terrible peste qui a ravagé Darkwood.

 

L’intrigue

 

Si la structure du premier tome était assez simple, ici elle se complexifie. Comme plusieurs personnages racontent l’histoire, autant dire qu’il y a autant d’intrigues secondaires. C’est quelque chose que j’aime particulièrement, mais si vous avez un peu de mal avec les intrigues et personnages nombreux et multiples, n’hésitez pas à prendre des notes pour ne pas être perdus dans les tomes suivants.

Petit aperçu des intrigues principales (pas d’autres spoils que ce qui figure sur le résumé):

1ere intrigue (Darkwood) :

C’est la suite directe de la première. 4 nouveaux cadavres ont été découverts, et c’est de nouveau Rhys qui est chargé d’élucider ce mystère. Des similitudes avec le meurtre du premier tome pourraient relier les deux affaires…

2e intrigue (Darkwood) :

Si le 1er tome ne faisait qu’esquisser cet aspect, le 2e dévoile tout sa partie religieuse et mythique. En effet, dans le Thésaurus est écrit que les Anges et les Saints s’affrontent depuis des millénaires… et pas dans la dentelle. Cette intrigue se rapproche de l’Urban Fantasy.

3e intrigue : (La Grande Forêt) :

Bon, là je vais rien dire pour ne rien vous spoiler… Cette partie se rapproche d’une Fantasy plus traditionnelle, avec sa magie, ses grosses bêbêtes etc…

Autant vous dire qu’il y en a pour tous les goûts 😉

 

Le style

Le style est toujours aussi bon, même si j’ai trouvé qu’il y avait parfois certaines longueurs, avec des passages moins intéressants que d’autres ou des pensées assez nombreuses, mais bon, rien de bien gênant.

Comme pour le premier, plusieurs POV racontent l’histoire, ce qui permet plusieurs points de vue différents sur les évènements. Si personnellement j’adore ce procédé, ceux qui sont moins habitués risqueraient de se perdre : n’hésitez pas à prendre quelques notes, surtout si vous ne pensez pas lire la suite tout de suite.

 

Bilan

 

Si j’avais déjà apprécié le 1er tome, c’est vraiment avec celui-ci que Heaven Forest m’a conquise, puisqu’il y a un peu tout ce que j’aime dedans. Du mystère, avec ces personnages qui rechignent à dévoiler leurs secrets. De l’action, avec ces personnages et créatures mythiques qui viennent y mettre leur grain de sel. Des personnages aux petits oignons, sympathiques ou détestables, voire parfois les deux en même temps. Du glauque parfois bien crispant…

En bref, l’enquête policière du tome 1 laisse place à un univers réellement riche qui se déploie petit à petit, nous laissant le temps de l’appréhender et de l’apprécier.

Je n’ai en fait pas vraiment de bémols, à l’exception de quelques longueurs et de l’absence des mutants. Si vous aimez habituellement ce genre de récits et d’ambiance, je pense que ce tome 2 devrait bien vous plaire^^

 

Publicités

3 réflexions sur “Heaven Forest T2 : Solitudes et Sacrifices, Andréa Deslacs

  1. Pingback: L’imaginaerum chronique HF2

  2. Pingback: Liste des œuvres chroniquées : Fantasy | L'Imaginaerum de Symphonie

  3. Pingback: [Chronique Littéraire] Heaven Forest – T2 : Solitudes et Sacrifices, Andréa Deslacs – La Bulle d'Eleyna

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s