Les fantômes de Grison, E.C. Guyot

grison

Les fantômes de Grison est un récit fantastique de l’autrice francophone E.C. Guyot, auto-publié en 2016.

Grison voit des fantômes. Quoi de plus naturel, puisque Grison est un chat. Une petite chatte grise, pour être précis. Et pour être honnête, elle est un peu grincheuse, un peu territoriale, et un peu sarcastique, aussi. Bref, Grison est un chat. Avec la pire volonté du monde, elle partage la maison où elle vit avec des créatures de tous poils : d’autres chats, des chiens, et bien sûr la famille d’humains qui s’occupent d’eux (à moins que cela ne soit l’inverse). Le fragile équilibre est rompu lorsque des fantômes se manifestent, et aimeraient eux aussi avoir leur place dans la maison…

 

J’ai aimé :

 

  • Malgré quelques maladresses, le style à la fois humoristique et enfantin (dans le bon sens) correspond bien au récit.

 

  • Le personnage de Grison (et les autres chats de l’histoire en général), dans lequel j’ai bien reconnu mes propres chats^^ Contrairement à d’autres récits de chats « pensants » que j’ai pu lire, le personnage garde bien son côté félin.

 

J’ai moins aimé :

 

  • Ça peut sembler un détail, mais le format et la mise en page m’ont gênée. Bien qu’il soit très court, le livre est un grand format, très allongé, avec une prise en main peu pratique. Quant à la mise en page, à noter des interlignes entre chaque paragraphe et de grandes marges qui fragmentent la lecture,  et une absence de pagination.

 

  • Grison n’aime pas Margot, une chatte probablement abandonnée qui vient du Dehors. Jusqu’ici, pas de problème, mes chats ne peuvent pas voir celui des voisins en peinture. Sauf que Grison insiste deux-trois fois sur la couleur noire de Margot, indiquant bien que c’est un problème pour elle. Le racisme et les superstitions sur les chats noirs étant bien humaines, pourquoi ça pose un problème à Grison ? Et puis j’aurais cru les chats au-delà de telles considérations…

 

  • Que les chats voient les fantômes ne me posent aucun problème. Mais comment sauraient-ils que ce sont des fantômes, et ce que sont des fantômes ? Surtout s’ils n’en ont jamais vu avant ?

 

Les j’ai pas aimé, mais c’est pas forcément un défaut :

 

  • L’intrigue est ultra-simple et la résolution l’est tout autant. Néanmoins, j’imagine que cela ne gênera pas les enfants qui sont, je pense, les lecteurs cibles.

 

Bilan

Malgré ses imperfections, j’ai trouvé le récit plutôt mignon, en fait (oui, en même temps, y’a des chats ❤ ). Il m’a rappelé les dessins animés pour enfants, les premiers « qui font peur ». Du coup, je verrais bien l’histoire transposée en bande dessinée, avec des dessins tout mignons^^

4 réflexions sur “Les fantômes de Grison, E.C. Guyot

  1. Pingback: Index : Oeuvres francophones | L'Imaginaerum de Symphonie

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s