Les annales du Disque-Monde T15 : Le guet des Orfèvres (Guet T2), Terry Pratchett

Le Guet des orfèvres est le 15e volume des Annales du Disque-Monde de l’auteur britannique Terry Pratchett, et le 2e tome du cycle du Guet. Il a été publié en VO en 1993, et en 2000 chez les éditions Atalante, puis en 2004 chez Pocket.

Ça chauffe dans les rues d’Ankh-Morpork. Entre les dragons qui explosent, les meurtres inexpliqués et les feux d’artifice, ça sent le roussi. Le hic, c’est que Sam Vimaire, le chef du Guet, prend sa retraite et se marie avec la richissime Sybil Ramkin. Il doit rendre sa plaque à midi pétante et va avoir besoin d’un petit remontant en voyant ses nouvelles recrues : l’agent Détritus (le troll, très intelligent quand les nuits sont fraîches), l’agent Bourrico (le nain) et l’agent Angua (la belle qui a tout de même un petit air… lupin !) qui viennent grossir les rangs du Guet de nuit pour sa dernière enquête. Celle-ci sera ardue : des morts bizarres, des gens qui le sont encore plus, un petit chien nauséabond doué de parole et une arme mystérieuse. Et le Patricien qui s’en mêle… Il va falloir la jouer fine !

Prérequis

 

Il est préférable d’avoir lu le tome 1 du Guet avant : Au guet ! (chronique ici). Certains personnages sont introduits dans les Zinzins d’Olive Oued, mais il n’est pas nécessaire de l’avoir lu avant.

Attention : pour la chronique, je pars du principe que vous avez lu le 1 ou que vous vous fichez des spoils

 

Thèmes abordés

 

Le racisme, les préjugés, la politique, les armes à feu, féminisme/genre (un peu)…

 

Mon avis

Grâce aux évènements du premier tome, le Guet de Nuit a vu son blason redoré, et Sam Vimaire va bientôt épouser l’une des plus riches femmes de la ville. Il aurait tout pour être heureux, donc. Sauf qu’il a été décidé que le Guet devrait présenter des agents issus des minorités d’Ankh Morpork, afin de mieux représenter la ville. Le Guet se voit donc assigner trois agents supplémentaires : le troll Détritus (Salue pas ! « Spaf » Zut, trop tard…), le Nain Bourrico et la.. enfin… Angua, quoi, avec sa belle crinière…

Du coup, Sam ne reconnait plus son Guet. Mais le pire, c’est que bientôt, ce ne sera plus son Guet de toute façon, puisqu’il est censé prendre sa retraite en même temps que le statut d’époux. Et ça, ça l’enchante moyen, surtout que ça signifie naviguer dans les eaux de la noblesse, eaux infiniment plus troubles que celles du fleuve. En plus, tout le monde sait que les trolls et les nains ne se supportent pas, sans parler du problème causé par… euh… par un agent comme Angua.

Mais avant de partir, il va pouvoir profiter d’une dernière enquête : qu’est-ce qu’un dragon qui explose, un nain mort et un clown mort ont en commun ? C’est ce que Sam va devoir découvrir, même si le Seigneur Vétérini lui indique avec sa diplomatie habituelle qu’il ne devrait pas se mêler d’un vol qui regarde les Assassins. A moins qu’il ne veuille dire le contraire. Difficile de savoir, avec les politiciens…

Mais Vétérini aussi, pourrait bien ne pas rester à son poste. Car il paraîtrait que l’héritier légitime du trône est revenu, et certains voudraient bien l’y mettre.

Sans trop entrer dans les détails, la réflexion sur les armes à feu et la sensation de puissance qu’elles prodiguent à leurs utilisateurs est plus que jamais d’actualité, malheureusement…

 

Plusieurs sous-intrigues dans ce tome qui s’inspire des romans policiers, mais au final tout est lié, évidemment^^ L’évolution de Détritus et de Bourrico est très sympa à suivre, tandis qu’ils apprennent peu à peu à dépasser les préjugés, tout en se les prenant en pleine face, les personnages sont toujours très attachants et intéressants, et j’avoue avoir un faible pour Angua^^ Et puis c’est toujours rigolo de voir Vimaire mettre le bazar partout où il passe 😉

 

6 réflexions sur “Les annales du Disque-Monde T15 : Le guet des Orfèvres (Guet T2), Terry Pratchett

  1. J’aime beaucoup le cycle du guet pour son évolution : les personnages changent, prennent du galon, de nouveaux arrivent, les responsabilités augmentent… On part vraiment du petit service oublié, quasi au rebut pour arriver à un truc de plus en plus important ! Et les thématiques de ce tome, en particulier, sont d’une pertinence et d’une actualité bien trop frappantes, en effet.

    Aimé par 1 personne

  2. Pingback: Les annales du Disque-Monde, Sir Terry Pratchett (2/2) | L'Imaginaerum de Symphonie

  3. Pingback: [Challenge] Bilan 2019 Challenge Littérature de l’Imaginaire | L'Imaginaerum de Symphonie

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s