Les annales du Disque-Monde T4 : Mortimer (La Mort T1), Terry Pratchett

 

Mortimer, de l’auteur britannique Terry Pratchett, constitue le 4e roman des Annales du Disque Monde et le 1er du cycle de la Mort. Paru en VO en 1987, il a connu en français plusieurs rééditions de 1994 jusqu’en 2014, chez Pocket et chez l’Atalante.

Morty traverse les champs en courant ; il mouline des bras et s’égosille comme un beau diable. Non. Même ça, même effrayer les oiseaux pillards, il n’est pas fichu de s’en tirer proprement.
Son père, au désespoir, l’observe depuis le muret de pierres.

« Il manque pas de cœur, fait-il à l’oncle Hamesh.
— Ah, dame, c’est le reste qu’il a pas. »

Et pourtant un destin hors du commun attend Mortimer. Car à la foire à l’embauche, LA MORT l’emporte sur son cheval Bigadin.
Il faut dire que LA MORT a décidé de faire la vie ; et l’assistance d’un commis dans son labeur quotidien lui permettrait des loisirs. Mais… Est-ce bien raisonnable ?
Avec, comme toujours, un scénario qui décoiffe, une distribution prestigieuse et, peut-être, peut-être, une exceptionnelle apparition de l’illustre Rincevent.

Prérequis

Ce tome étant le premier d’un cycle, il peut se lire sans avoir lu aucun autre tome (même si le personnage de la Mort apparaît déjà dans le premier tome).

(Liste des tomes)

 

Thèmes abordés

 

La mort, la vie, le destin ( la différence, mais dans une moindre mesure)

 

Mon avis

 

Mortimer est un jeune garçon qui n’a pas grand chose pour lui, pas très beau, pas mal maladroit, pas très vif… Son père ne le voit pas du tout l’assister à la ferme, mais personne ne souhaite s’embarrasser d’un apprenti tel que Morty. Un nom finalement presque prophétique, puisque c’est la Mort himself qui finit par le chercher sur son beau cheval blanc, et ils vécurent heureux et eurent…

Ah non, j’me plante d’histoire, là.

Si la Mort vient le chercher sur son beau cheval blanc, ce n’est pas pour l’emmener dans un château de perles. Chez lui, c’est plutôt morne. Sa fille Ysabell a la langue un peu trop vive pour être immédiatement amicale, et son valet Albert commence à se faire vieux.

Mais voyez-vous, la Mort aimerait bien prendre un peu de vacances aussi, et puis tâter un peu de la vie, quoi ! Sans compter que Morty semble se faire rapidement au boulot. Aussi la Mort décide-t-il de lui lâcher un peu la bride et de lui confier ses premières missions en solo.

Sauf que Morty est finalement un adolescent comme beaucoup d’autres, un peu titillé par les hormones, et incapable de résister à un joli minois. Donc quand sa mission du jour consiste à faucher la vie d’une jeune fille… Après tout, si la Mort n’est pas au courant, ça ne peut pas faire de mal, non ?

Si.

Un concept qui reviendra plusieurs fois dans le Disque-Monde, c’est le pantalon du temps. C’est à dire que quand un choix s’offre à vous, selon votre décision vous irez dans une jambe ou bien dans l’autre, et ceci à chaque nouvelle décision. Et on ne joue pas avec le destin, choisir la mauvaise jambe peut être lourd de conséquences, non seulement pour soi, mais pour les autres, aussi. Or, le destin n’apprécie pas qu’on tente de le changer, et la Mort n’est pas du genre à rigoler, même s’il est une représentation anthromorphique plutôt sympa, en définitive.

Pas le meilleur tome du Disque, mais une porte d’entrée envisageable et plus intéressante à mon avis que les deux premiers tomes du cycle. En revanche, si vous appréciez le personnage, n’escomptez pas suivre une autre aventure de Mortimer, puisqu’il n’a un rôle que dans ce tome-ci. La Mort est d’ailleurs rarement personnage principal de ses propres aventures, ce qui n’est pas plus mal, puisque c’est un personnage qui gagne à rester un poil mystérieux. Ceci dit, rien qu’à ce livre on peut comprendre pourquoi la Mort est l’un des personnages les plus appréciés du Disque^^

 

3 réflexions sur “Les annales du Disque-Monde T4 : Mortimer (La Mort T1), Terry Pratchett

  1. Pingback: [Challenge] Bilan 2019 Challenge Littérature de l’Imaginaire | L'Imaginaerum de Symphonie

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s