Molly Southbourne T1 : Les meurtres de Molly Southbourne, Tade Thompson

molly

Cette novella Horreur/Science-Fiction de l’auteur britannique d’origine nigériane Tade Thompson, est paru en VO en 2018, et en VF en 2019 dans la Collection Une heure lumière du Belial.

Molly est frappée par la pire des malédictions. Aussi les règles sont-elles simples, et ses parents les lui assènent depuis son plus jeune âge.
Si tu vois une fille qui te ressemble, cours et bas-toi.
Ne saigne pas.
Si tu saignes, une compresse, le feu, du détergent.
Si tu trouves un trou, va chercher tes parents.
Molly se les récite souvent. Quand elle s’ennuie, elle se surprend à les répéter sans l’avoir voulu… Et si elle ignore d’où lui vient cette terrible affliction, elle n’en connaît en revanche que trop le prix. Celui du sang.

La novella s’ouvre sur une scène assez étrange et malsaine, avec une jeune femme dans enchaînée et enfermée, probablement torturée, sans aucun souvenir de son identité ou de ce qui a pu lui arriver. Une autre femme fait alors son apparition, un peu étrange, sa geôlière en vérité, qui va alors entreprendre de raconter son histoire à la prisonnière, et par conséquent au lecteur. Et comme cette histoire est elle-même assez mystérieuse et étonnante, je vais m’efforcer de vous en dire le moins possible 😉

Mais avant toute chose, petit disclaimer : c’est de l’horreur, avec des scènes assez marquantes, donc pas pour les enfants ! 

La geôlière, donc, n’est nulle autre que la Molly Southbourne du titre, que l’on suit de son enfance jusqu’à cette fameuse scène qui ouvre le livre. La petite fille semble tout à fait adorable, vivant dans la ferme familiale avec ses parents… parents qui paraissent assez sévères, voire étrange… voire pire.

Or, il se trouve que Molly souffre d’une « maladie » curieuse, impliquant son sang. La novella va donc explorer l’évolution physique et psychologique de Molly qui doit traiter avec cette maladie et tout ce qu’elle implique (et comme c’est une fille, que le sang tient un gros rôle, vous vous doutez bien que les règles ne vont pas être une partie de plaisir…).

L’horreur de ce livre fonctionne véritablement : à la fois pour son côté irrémédiable, visuellement gore, et pour l’empathie que l’on ressent pour le personnage qui doit vivre et grandir avec ça. Et ses parents ont beau essayer de la préparer au mieux, ce qui implique des choses pas très joyeuses, difficile de garder son intégrité physique et mentale quand on risque de mourir chaque fois qu’on perd une goutte de sang.

Mais cette novella est aussi un roman d’apprentissage et un roman psychologique. La jeune Molly est une enfant tout à fait « normale », enjouée, naïve, mais les événements qu’elle va subir tout le long de sa vie va peu à peu « l’endurcir ». D’enjouée, elle perd de plus en plus espoir et goût en la vie, elle qui faisait tout pour survivre perd peu à peu toute envie de se battre, perdant du même coup également son humanité. Difficile de lui en vouloir vu ce qui lui arrive, son histoire est au contraire à la fois fascinante et triste.

Je n’ai en revanche pas vraiment cru en l’explication de l’origine de sa maladie, même si elle permet d’en savoir plus dans le monde dans lequel elle vit, un monde peu réjouissant en vérité. Et puis vu la qualité de la nouvelle, c’est un détail.

A noter la présence d’une interview très intéressante de l’auteur après l’histoire.

 

Bilan

Sans aller jusqu’au coup de coeur, j’ai beaucoup aimé cette novella, lue un peu par hasard parce que j’ai Rosewater du même auteur dans ma PAL. Eh bien je peux vous dire que ce roman a gagné pas mal de places dans la pile 🙂

(Une suite existe « The Survival of Molly Southborne, elle sortira en avril dans la même collection).

 

Et ailleurs qu’en pense-t-on ?

12 réflexions sur “Molly Southbourne T1 : Les meurtres de Molly Southbourne, Tade Thompson

  1. Pingback: Les meurtres de Molly Southbourne – Tade Thompson | Le culte d'Apophis

  2. Pingback: Les meurtres de Molly Southbourne – Tade Thompson – Albédo

  3. Pingback: Les Meurtres de Molly Southbourne – Tade Thompson – L'épaule d'Orion – blog de SF

  4. Pingback: Les meurtres de Molly Southbourne par Tade Thompson – Le monde d'Elhyandra

  5. Pingback: Index : Oeuvres étrangères | L'Imaginaerum de Symphonie

  6. Pingback: Littérature de l’Imaginaire – Bilan 1er trimestre – Ma Lecturothèque

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s