Etherval n°15 Ultimatum

téléchargement

Ultimatum est le numéro 15 de la revue Etherval, réunissant 8 nouvelles sous le thème… ben de l’Ultimatum, sorti en Semptembre 2019.  L’illustration de couverture est signée Anthony Oliveira.

En bonus, les interviews de Dorian Lake et Charlotte Bona.

  • Quand vient le temps d’après, Sarah Delysle – SF

 

A bord d’un vaisseau spatial, les personnes âgées sont soumises à un choix afin de permettre aux plus jeunes d’avoir suffisamment de ressources pour vivre. Donner sa conscience au vaisseau, ce qui équivaut à mourir, ou partir explorer une planète inconnue… ce qui équivaut à mourir. Et pour la narratrice, c’est justement l’heure du choix. Si encore elle avait envie de choisir.

La nouvelle est bien écrite, le thème intéressant… mais je n’ai pas accroché à cette nouvelle à cause d’un détail que je n’ai pas compris. En gros, les évènements arrivent parce que la narratrice pète un câble alors qu’on ne lui donne que 24 heures pour faire son choix, choix qui ne prendra effet que 12 ans plus tard. Alors… Pourquoi ? Pourquoi une telle précipitation ? On nous fait comprendre que ce n’est pas habituel de choisir aussi longtemps avant la deadline, et en plus on ne leur donne que 24 heures pour choisir comment ils vont mourir, alors qu’ils ne mourront que 12 ans après ? Pourquoi ne pas leur laisser 12 ans pour réfléchir du coup ? Ou leur rappeler une semaine avant que l’échéance arrive ? Bref, trop de pourquoi pour moi ^^

Lue le 12 janvier 2020 – Projet Maki)

 

  • Au fond du trou, Roxanne Tardel – Fantasy

 

Dans un univers mêlant fantasy et western, l’exploitation de mines est interrompue du fait de la présence de créatures démoniaques dans leurs profondeurs. Une femme aidée d’un étrange allié s’en va donc combattre l’un de ces monstres.

Une nouvelle plutôt sympa en elle-même, et avec un gros potentiel de format long, je trouve. L’univers est original, je n’ai pas vraiment souvenir de ce genre de mélange western et fantasy (comme quoi, la fantasy, c’est pas que du médiéval occidental). L’intrigue ne m’a pas spécialement passionnée, malgré une narration très bien gérée qui distille les informations petit à petit, pile quand on commence à se poser des questions, en revanche je serais curieuse de voir ce qu’un roman donnerait dans ce type d’univers.

 

Lue le 18 janvier 2020

 

  • Le témoin, Xavier Bonifay – SF

 

L’avenir du pays voire davantage est en jeu, mais il repose sur le bon-vouloir d’un androïde, le seul qui sache ce qui se prépare. La narratrice va donc devoir lui tirer le ver du nez avant que le pire ne se produise.

 

Bien aimé cette nouvelle également. Déjà pour sa narration, car le mystère est vraiment maintenu jusqu’au bout puisque l’androïde lâche les informations au compte-gouttes. Ensuite pour sa résolution, justement, car elle pose question sur les lois robotiques (notamment celle empêchant les robots de blesser un humain). Et ça m’a aussi fait penser aux voitures sans chauffeur, par rapport au problème suivant : s’il se pose un choix, et que chaque choix implique qu’un ou plusieurs humains soient tués ou blessés… comment et quoi choisira la voiture ?

 

Lue le 18 janvier 2020

 

  • Tetra Morga, Pierre Sensfelder – Fantasy

Au royaume de Terra Mogra, tout le monde tremble, car les orques sont à deux doigts de les anéantir. Leur dernière chance est d’invoquer le démon du feu pour implorer son aide. Mal leur en a pris, puisque celui-ci exige qu’on lui livre un Zorwyk avant le temps imparti, ou alors il détruira lui-même le royaume. Sauf que personne ne sait ce qu’est un Zorwyk…

 

A ce stade de la revue, cette nouvelle est ma préférée. Il y a plusieurs twists, très bien trouvés, y compris à la fin de l’histoire. En tout cas, c’est la transcription parfaite de l’expression « Quand on joue avec le feu… » 😉

Lue le 01/02/2020

 

  • 23h59, Elodie Bouchet  – SF

 

Un ingénieur reçoit enfin la réponse tant attendue d’un éventuel futur employeur : s’il renvoie le dossier avant minuit, il sera pris ! \o/ Il ne se fait pas trop d’inquiétude, car même s’il ne lui reste que 4 heures, ses capacités spéciales vont rendre ça presque trop facile. Ou pas.

Celle-ci n’offre pas vraiment de surprise, mais qu’est-ce qu’elle est drôle ! On se doute bien de ce qui va arriver, mais ça marche super bien ^^

 

Lue le 02/02/2020

 

  • Nociception, Loic Mauran  – SF

Quand les IA ont atteint un tel niveau de perfectionnement qu’elles sont capables de ressentir la douleur… comment distinguer l’humain de l’IA ? Un hackeur lance en tout cas son ultimatum et menace de faire disparaître toutes les IA de niveau 2 si on ne leur accorde pas le droit d’éviter la souffrance.

 

Si le thème lui-même est intéressant même si pas nouveau dans la SF, j’avoue que la nouvelle ne m’a pas spécialement intéressée, donc je n’ai pas grand chose à en dire dessus…

Lue le 09/02/2020

 

  • A l’abattoir, Rachel Fleurotte – Fantastique

 

Quand une domestique propose à sa maîtresse d’exaucer son vœu le plus cher, échapper à son mariage programmé, cette dernière n’hésitera pas à accepter, quel qu’en soit le prix…

Pas très original là non plus, et on comprendra assez vite dans quoi cette jeune dame de bonne famille s’est fourrée malgré elle. néanmoins la plume de l’autrice rend la nouvelle très chouette à suivre.

 

Lue le 15/02/2020

 

  • Une question de vie, Agamil – SF

 

Deux passagers de « classe sociale » bien différentes sont coincés dans une navette dont les réserves d’oxygène s’épuisent petit à petit. Et les secours ne viennent pas…

Si l’intrigue elle-même ne m’a guère passionnée, l’univers autour a l’air super intéressant (quoique glauque). Une partie de l’humanité est destituée de sa faculté à penser pour devenir du bétail, tandis qu’une autre partie à tellement évolué qu’il ne lui reste plus grand chose d’humain. Entre les deux, une humanité « ordinaire », mais qui sait qu’au moindre faux pas, elle finira avec le bétail… Le contexte n’est pas vraiment approfondi dans la nouvelle, mais j’aurais bien aimé savoir comment on en est arrivé là.

 

 

Bilan

 

Un numéro qui ne m’a pas trop parlé dans l’ensemble, peut-être à cause du thème ? Néanmoins il y a quelques nouvelles que j’ai beaucoup aimé (mention spéciale à Tetra Morga et 23h59^^), quelques autres que j’ai trouvé sympa, mais je n’en ai trouvé aucune mauvaise, même parmi celles auxquelles je n’ai pas accrochées. Le reste étant affaire de goût^^

2 réflexions sur “Etherval n°15 Ultimatum

  1. Pingback: Index : Oeuvres francophones | L'Imaginaerum de Symphonie

  2. Pingback: Littérature de l’Imaginaire – Bilan 1er trimestre – Ma Lecturothèque

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s