Les baleines célestes, Elodie Serrano

les-baleines-celestes-elodie-serrano

Les Baleines Célestes est un roman de Space Opera pour la jeunesse écrit par l’autrice française Elodie Serrano, et publié en 2018 aux éditions Plume Blanche.

Mention spéciale à la couverture magnifique de Dzaka. 

Alors que le navire spatial du Capitaine Alexandra Levisky frôle les frontières de l’univers, personne ne s’attend à ce que la maladresse d’un membre de l’équipage libère une des légendaires Baleines célestes. Seulement, la gigantesque fuyarde se dirige droit vers le cœur historique de la galaxie,au risque de détruire plusieurs mondes sur son passage…

De quoi ça parle ? 

1000 après notre ère, l’humain a conquis la galaxie et voyage grâce à des vaisseaux spatiaux. L’un d’eux, L’Eloise, est chargé de surveiller les frontières de l’univers… Enfin, officiellement. Parce qu’il sert surtout de placard pour mettre à l’écart les éléments gênants, c’est en vérité la plus ennuyeuse des missions. Alexandra, son Capitaine, doit malgré tout faire son boulot… Boulot qui se révélera plus exaltant dès lors que la nouvelle recrue libérera une baleine céleste pour se faire mousser, baleines gigantesques dont la principale passion consiste à détruire des cités entières. Commence alors une course dans l’espace afin de récupérer la fuyarde.

 

Mon avis

 

Pour commencer, je n’ai vraiment pas senti le côté 1000 ans dans le futur. Les prénoms des personnages sont parfaitement contemporains, les livres cités ont été écrits au XIX ou au XXe siècle, on pratique toujours la promotion canapé et les couples mariés sans enfants s’attirent toujours les commentaires. En clair, notre époque, mais avec des vaisseaux spatiaux. J’avoue avoir eu du mal à entrer dans le texte au début à cause de ça, parce que je n’arrivais pas à croire en l’univers proposé.

Ensuite, les personnages, assez lisses et stéréotypés, entre Alexandra la Capitaine courageuse et humaines, Nathan le zoologue incompris, et Conrad le petit nouveau qui a les dents qui rayent le parquet.

Et pourtant… j’ai passé un bon moment. Le roman est léger, poétique, l’écriture maîtrisée, et même si le lecteur comprendra assez rapidement de quoi il retourne (le lecteur adulte, au moins), je me suis laissée embarquer dans cette chasse à la baleine. L’intrigue est simple, mais efficace, la narration coule bien, et l’idée de la baleine qui nage dans l’espace a fait resurgir l’émerveillement que j’avais ressenti devant la séquence des baleines de Fantasia. 

 

Bilan

Ce roman est destiné à la jeunesse, et pour le coup je regrette un peu de le découvrir par des yeux d’adulte (enfin, si on veut^^), parce que je pense que les bémols que j’y ai vus ne m’auraient pas tellement dérangée il y a quelques années, pour ne laisser que l’émerveillement. En tout cas, on sent vraiment l’amour de l’autrice pour les animaux (il me semble d’ailleurs qu’elle a été vétérinaire). Un roman parfait pour enchanter les jeunes et moins jeunes lecteurs qui aiment les animaux et l’imaginaire^^

 

Et ailleurs, qu’en pense-t-on ? 

 

Printemps de l’imaginaire francophone 2020

5 réflexions sur “Les baleines célestes, Elodie Serrano

  1. Pingback: Focus sur… Plume blanche | L'Imaginaerum de Symphonie

  2. Pingback: Index : Oeuvres francophones | L'Imaginaerum de Symphonie

  3. Mais pourquoi la passion de cette baleine est-elle la destruction ? Ce n’est pas commun, surtout quand le livre est écrit par quelqu’un qui aime les animaux et a des chances de s’y connaître un minimum niveau comportement…

    J'aime

    • Faut lire le livre pour le savoir ^^ et l’autrice connait bien les animaux, il me semble qu’elle est vétérinaire de formation. Ce n’est pas parce que les personnages croient quelque chose que c’est la vérité 😉

      J'aime

  4. Pingback: Littérature de l’Imaginaire – Bilan 1er trimestre – Ma Lecturothèque

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s