La cabane dans les bois

cabane

La cabane dans les bois est un film Fantastique-Horreur de 2012, réalisé par Drew Goddard et avec Joss Whedon au scénario. Trailer VF

Je ne chronique pas beaucoup de films, mais celui-ci est l’un de mes films d’horreur préférés, et je trouve intéressante sa réutilisation des clichés. Et comme je voulais vous proposer un mois à thème…

Quand on regarde le trailer, le film donne l’impression d’un enieme film d’horreur pour ado, bourré des stéréotypes du genre. Et… oui. Mais c’est normal, et l’introduction du film fait qu’on comprend assez vite qu’il y a quelque chose de louche (enfin, pas comme d’habitude, quoi).

Attention : je vais spoiler le début ! 

On suit donc cinq jeunes gens alors qu’ils se rendent à une cabane dans les bois pour passer le week end : un garçon beau et sportif, un nerd qui se drogue, un intello, une fille « libérée » et une fille « prude ». Le sportif et la belle sont en couple, tandis que l’intello et la prude fleurtouillent ensemble en tout bien tout honneur. Alors qu’ils cherchent leur chemin, ils sont accueillis par un local assez bizarre, mais leur rencontre ne suffit pas à les détourner de leur destination, malheureusement pour eux, puisqu’on se doute bien qu’ils ne vont pas tous rentrer vivants à la maison.

Sauf que ce ne sont pas les seuls personnages qu’on suit : dès le début, nous faisons la connaissance de bureaucrates dans de grands locaux tout pimpants, qui suivent les jeunes avec un grand intérêt et ont des caméra partout dans la cabane. Et pas seulement des caméras, en fait : pour des raisons qui sont expliquées à la fin du film, les bureaucrates ont à tout prix besoin que les jeunes correspondent à certains stéréotypes. Ils n’hésiteront donc pas à droguer les jeunes pour qu’ils prennent de mauvaises décisions (le fameux « séparons-nous » est bien ironique ici), ou en influant leur comportement.

Lors d’une soirée durant laquelle le drogué commence à se poser des questions par rapport au comportement étrange de ses amis, ils sont amenés à descendre à la cave, qu’ils découvrent remplis d’objets plus étranges les uns que les autres. Alors que le montage met l’accent sur cinq objets différents (chacun manipulé par l’un des jeunes), la musique s’arrête : la « prude » lit le journal intime d’une ancienne occupante de la cabane. Et ils ne faudra pas longtemps pour réaliser qu’ils ont lâché une famille de zombies à leurs trousses.

Mais qui sont les bureaucrates ? Que font-ils, que veulent-ils ? Pourquoi ces jeunes-là ? Pourquoi des évènements similaires se passent dans d’autres endroits du monde ?  D’où sortent les zombies ?

Si vous voulez les réponses à ces questions, je vous encourage à regarder le film 😉

Au lieu de ça, parlons un peu de ce que j’aime dans ce film.

Pour commencer, le film réutilise les stéréotypes du genre. Il ne les détourne pas vraiment, mais les justifie dans le contexte du film. Ce qui en fait à la fois une sorte de parodie de film d’horreur, en même temps qu’un film d’horreur à part entière.

L’humour y est à la fois en référence aux codes du genre, mais il est aussi assez cynique et peu optimiste sur la nature humaine (on voit ainsi les bureaucrates prendre des paris sur la mort des jeunes, ou faire la fête alors qu’un des personnages est en train de se faire torturer sous leurs yeux, via caméras).

D’ailleurs, ne vous méprenez pas : oui, il y a de l’humour, non, ça ne fait pas peur, mais le film est gore. La première mise à mort est horrible (sérieux, j’avais mal pour le perso), et les dernières minutes sont un déluge de sang (même si beaucoup se passe hors champ, on  voit surtout le résultat, en fait). La conclusion est plutôt pessimiste, loin d’un happy end, et en même temps, on voit mal comment ça aurait pu se finir autrement.

En bref, un film très divertissant si le sang ne vous fait pas peur et qui arrive à justifier l’utilisation des stéréotypes tout en proposant un peu de réflexion sur la nature humaine.

Et puis y’a plein de bestioles dedans :3

Publicité

4 réflexions sur “La cabane dans les bois

  1. Pingback: Index : Films et séries | L'Imaginaerum de Symphonie

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s