Brèves symphoniques #8 – K-Drama SFFF (1) : Romance

Aujourd’hui, on va de nouveau parler de drama coréens, cette fois-ci avec trois séries de SFFF avec une romance centrale : Mon amour venu des étoiles (SF), The Master’s sun (Fantastique) et Bring it on Ghost (Fantastique).

Mon amour venu des étoiles

1ère diffusion : 2013, Disponible sur Netflix

Réalisation : Jang Tae-yoo

Scénariste : Park Ji Eun

Paranormal Romance/Comédie/Science-Fiction/Drame

Statut : 21 épisodes, terminé

« Sur le point de rentrer chez lui, un extraterrestre débarqué sur Terre il y a près de 400 ans change brutalement ses plans après avoir rencontré une célèbre actrice. »

Compte tenu du titre, je m’attendais à un drama bien guimauve. D’ailleurs, j’ai failli arrêter le visionnage après quelques épisodes tellement le personnage féminin, Song-i, m’insupportait. En fin de compte, je me suis attachée à elle petit à petit, si bien que l’évolution de la romance m’a parue tout à fait crédible, et on a envie que ça se finisse bien pour les personnages. La romance s’est révélée pas si guimauve que ça, ou plutôt du genre guimauve amère, puisqu’on est sur une histoire d’amour impossible : Min-yun est un extra-terrestre de plus de 400 ans qui ne vieillit pas et qui doit impérativement quitter la Terre dans 3 mois car il s’affaiblit petit à petit et risque de mourir, tandis que Song-i est une femme terrienne lambda. Ajoutez à cela l’histoire tragique de la première personne rencontrée par Min-Yun à son arrivée sur Terre, et les meurtres et tentatives de meurtre commis par l’antagoniste, on n’est pas sur du pur sucre. Heureusement même qu’il y a de l’humour pour alléger un peu tout ça. Ce que je retiens du drama : ne donnez pas d’alcool à un extra-terrestre.

The master’s sun

1ère diffusion en 2013, Disponible sur Netflix

Réalisation : Jin Hyeok 

Scénaristes : Hong Jeong Eun, Hong Mi Ran

Romance/Fantastique/Comédie

Statut : 17 épisodes, terminé

« Tae Gong-Shil est une belle jeune femme, ayant la capacité de voir les fantômes errants, qui ont encore des affaires à régler sur Terre. Joo Joong-Won est le séduisant président de la compagnie Kingdom, possédant notamment un centre commercial, qui ne pense que par l’argent. Joo Joong-Won rencontre Tae Gong-Shil, qui découvre qu’en le touchant, les fantômes autour d’elle disparaissent. »

Ce drama n’est pas hyper marquant, mais il fait bien le job, et je n’y ai pas trouvé trop de longueurs. Sa part surnaturelle est très sympa, les différentes intrigues liées aux fantômes sont tantôt émouvantes, tantôt inquiétantes, voire les deux à la fois (celle de la poupée et des enfants…). Il y a aussi pas mal d’humour. Les personnages sont plutôt attachants (j’avais un peu de mal au début avec Gong-shil, assez puérile dans certaines de ses réactions avec Joong-won, mais ça passe assez vite), j’ai particulièrement aimé le secrétaire de Joong-won. Pour ce qui est de l’intrigue de fond (liée au passé de Joong-won), elle est assez peu présente et vite résolue, mais elle reste sympa. Un divertissement qui ne reste pas en tête mais qui fait passer un bon moment. Ce que je retiens de l’histoire : ne donnez pas d’alcool à une extra-lucide.

Bring it on, ghost

1ère diffusion en 2016, Disponible sur Netflix

Réalisation : Park Joon Hwa

Scénariste : Lee Dae Il

Romance/Fantastique/Humour/Action/Thriller

16 épisodes, terminé

« Hyeon Ji est un fantôme, morte à l’âge de 19 ans, elle ne se souvient ni de la cause de sa mort ni de son passé, et enquête alors sur elle-même dans l’espoir de se remémorer ses souvenirs oubliés. Elle fait ainsi la rencontre d’un jeune exorciste nommé Bong Pal. Bien qu’au début tous deux ne s’entendent pas très bien, ils finiront par faire équipe et écouter plusieurs histoires de divers fantômes afin de les aider à aller dans l’au-delà. »

Inspiré du webtoon de  Im In Seu.

Comme pour The master’s sun, un drama pas spécialement marquant mais très sympathique. Les personnages sont attachants, les scènes d’action bien réalisées, la romance mignonne et crédible, et certaines histoires de fantômes sont plutôt touchantes (celle du gamin 😥 ). Du côté de l’intrigue, je regrette un peu qu’on comprenne directement qui est l’antagoniste, même s’il faut attendre un peu avant de comprendre pourquoi, ainsi que son lien avec les deux protagonistes. De la même façon, on se demande bien ce qui a pu arriver à Hyeon Ji, et j’ai bien aimé la révélation. Par contre, un peu déçue par la fin. Pendant toute la série, on nous a montré que Hyeon Ji savait parfaitement se battre. Or, lors du combat final contre l’antagoniste, elle reste de côté et ne sert pas à grand chose. C’aurait été quand même vachement plus sympa de les voir combattre une dernière fois ensemble, surtout que l’antagoniste est quand même très puissant et que Bong Pal n’est pas le seul concerné. Mais non, elle devient une demoiselle en détresse à la fin… Enfin bon, j’ai quand même passé un bon moment devant ce drama 🙂 Ce que je retiens de l’histoire : ne donnez pas d’alcool à un fantôme.

Je déconne pas, dans les trois drama, l’alcool, c’est le maaaaal (ou le ridicule, en tout cas^^).

7 réflexions sur “Brèves symphoniques #8 – K-Drama SFFF (1) : Romance

  1. J’avoue avoir arrêté assez vite Mon amour venu des étoiles, notamment à cause de personnage féminin… Du coup, ravie de savoir qu’on finit par d’attacher à elle !
    Quant à The master’s sun, j’ai trouvé les derniers épisodes tiraient en longueur, mais ça reste l’un de mes préférés 🙂

    Aimé par 1 personne

  2. Je commence tout juste à regarder des dramas alors je vais mettre ta brève de côté pour garder ces titres en tête et me faire mon avis dessus 😉 Personnellement, celui qui me laisse un bon souvenir est « tale of the nine tailed » mais il n’est malheureusement pas dispo sur Netflix.

    Aimé par 1 personne

  3. Pingback: Index : Mangas, Anime, Drama | L'Imaginaerum de Symphonie

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s