Monster Hunter : Legends of the Guild

Monster Hunter : Legends of The Guild

Film d’animation

2021, Production Netflix

Réalisation : Steve Yamamoto

Trailer VF

De quoi ça parle ? Dans un monde où les humains doivent cohabiter avec de redoutables monstres, le jeune chasseur Aiden se bat pour sauver son village d’un dragon.

TW : Même si c’est indiqué à partir de 10 ans, attention aux sensibilité, il y a des morts, flammes

Note : pas de spoil sur le boss de fin ni sur les principaux monstres du film

Mon avis

Monster Hunter est l’une de mes licences de jeux vidéo préférée. Normal, il y a des monstres dedans. Et il y a quelques temps, j’avais regardé le film d’Anderson. Compte tenu du résultat, je n’avais pas pu m’empêcher de vous faire part de mes impressions au fur et à mesure de mon visionnage. Je n’étais donc pas forcément très emballée par le film d’animation, surtout que je ne suis vraiment pas fan des graphismes pour les personnages humains.

Alors, qu’est-ce que ça a donné ?

Eh bien le film me frustre encore plus, parce que ce film d’animation prouve qu’il y avait moyen de faire quelque chose de bien plus intéressant et de plus respectueux de l’esprit des jeux.

Le film suit Aiden, un « wanna-be » chasseur dans un petit village perdu dans une forêt. Le village est plutôt tranquille car il n’y a rien de plus dangereux que des velociprey dans les environs, à l’occasion un vélocidrome. On est direct plongés dans l’ambiance, avec pas mal de références et de monstres herbivores. Et des jeux de mots nuls qui n’ont aucun sens en français, mais ils sont de toute évidence censés être nuls vu les réactions des autres personnages.

Vous avez fabriqué des Vélocidromes ?

Un jour, Aiden fait la rencontre d’un vrai chasseur assermenté, qui les informe qu’un Dragon Ancien est en train de ravager la région et arrive sur eux. Ouaip, le boss de ce film est un Dragon Ancien, c’est quand même plus intéressant qu’un Rathalos (qui est quand même le monstre de « facilité » vu son caractère emblématique…). Là on a du challenge et ça explique pourquoi les chasseurs galèrent. Pour celleux qui ne connaissent pas, les Dragons Anciens sont de quasi divinités en raison de leur puissance et de leur impact sur l’environnement. A côté, une wyverne qui crache du feu, c’est rien !

Monsieur Rathalos, vous avez du feu ? (non, y’a pas de ratha dans le dessin animé)

Même sans comparer avec le jeu, le film est plutôt chouette. Même si vous n’avez jamais joué aux jeux, on plonge assez vite dans l’univers et l’histoires, qui sont quand même assez simples. Dans cet univers, il y a de grosses bêbêtes, et des fois, ces grosses bêbêtes attaquent les gens ou les poulaillers, donc il y a des chasseurs pour aider les gens et sauver les poulets. Voilà, simple. Il y a pas mal d’humour, les scènes d’action sont bien foutues, avec des mouvements fluides de la part des monstres. A plusieurs moments, et surtout contre le monstre de fin, on sent réellement la puissance et le danger. D’ailleurs, j’ai été surprise de voir ça dans un film à destination des enfants : mais il y a des morts du côté des personnages ! Il y a aussi un propos écologique, puisqu’on nous explique que les monstres ne sont pas des créatures à exterminer, mais qu’ils participent à l’équilibre du monde et les tuer fragilise l’écosystème (une pensée à tous les Grands Jaggi que j’ai pu trucider 😥 ).

L’adaptation du jeu est aussi de bonne qualité. On retrouve des références aux jeux à travers les noms de ville ou d’objets par exemple, on a un bestiaire assez large, avec un monstre que j’étais bien contente de voir apparaitre (même si je déteste le voir faire irruption au milieu d’une quête dans les jeux). On retrouve le principe de base des jeux, qui est : on affronte des monstres, on récupère des éléments du monstre pour fabriquer des trucs, comme ça on affronte des monstres plus forts. On a un joli panel d’armes et armures différentes, issues du jeu, les mouvements des monstres et de certaines attaques sont bien conformes aux jeux. On a même un Palico !

Quant au boss de fin, donc, j’étais contente de ce choix. Déjà parce que c’est un monstre que je trouve pas assez présent dans les jeux (je ne l’ai d’ailleurs jamais affronté), et qui en impose vraiment en tant que grande menace.

Bilan

Très bonne surprise que cette adaptation. C’est un film parfaitement accessible même si vous ne connaissez pas les jeux, et qui respecte suffisamment ces derniers pour satisfaire aussi les joueurs. Si vous avez une petite heure sous la main et que vous voulez découvrir cet univers, n’hésitez pas ! Et de mon côté, j’espère que ce n’est que le premier épisode d’une série.

Désolée les Jaggi, c’était pas contre vous 😥
Publicité

Une réflexion sur “Monster Hunter : Legends of the Guild

  1. Pingback: Index : Mangas, Anime, Drama | L'Imaginaerum de Symphonie

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s