Vilain chien ! Morgane Caussarieu

Vilain chien !

Autrice : Morgane Caussarieu, Française

One-shot, Fantastique Jeunesse

2020, Editions du Chat Noir, collection Chatons Hantés

Illustrations : Mina M

TW : animaux empaillés, chasse, blessure sur animal, deuil (ça reste parfaitement du jeunesse, c’est soft, à voir selon la sensibilité de l’enfant).

Zachary, dix ans, vit seul avec sa mère au milieu de la forêt canadienne, au Québec. Son père est mort récemment dans un accident de chasse et le petit garçon ne peut accepter sa disparition. Il est persuadé que son papa est encore là, quelque part.Le soir d’Halloween, un homme inquiétant fait don à Zachary d’un adorable petit chien de chasse. Un chiot au regard plus que troublant. Un chiot au comportement étrange…

Dans ce roman émouvant et frissonnant à la fois, Morgane Caussarieu évoque de nombreux thèmes importants comme le deuil et la reconstruction, ainsi que le respect de la nature et des animaux.

Mon avis

Après avoir lu quasiment d’une traite l’excellent Vertèbres, je ne pouvais pas passer à côté de Vilain chien ! quand je suis tombée dessus au salon ImaJin’ère.

Zachary est un petit garçon qui souffre de l’absence de son père, au point d’être persuadé qu’il reviendra forcément… alors, qu’il a été victime d’un accident de chasse. Et c’est encore plus difficile pour lui que sa mère, présente physiquement, est complètement absente mentalement, car la perte l’a vidée de toute son énergie vitale. Deux personnages, deux façons différentes d’affronter leur deuil. De la même façon, c’est aussi très intéressant de voir l’opposition entre Zachary et son père, avec un peu de masculinité/parentalité toxique.

D’ailleurs, la mort est omniprésente dans ce roman. Le père de Zachary, chasseur, avait pour deuxième passion… la taxidermie, à laquelle il a initié son fils. Yep. Tu parles d’une ambiance pour te remettre d’un deuil, toi.

Ils ont donc besoin d’un petit coup de patoune pour se remettre, en la personne d’un petit chien de chasse qui va leur redonner goût à la vie et ouvrir de nouvelles perspectives à Zachary. C’est d’ailleurs le deuxième thème principal : le respect aux animaux et à la nature. Monsieur T., voisin de la famille, un vieil Amérindien dont la philosophie de vie est à l’opposée du père de Zachary. Avec une très belle conclusion en fin de roman, où la mort rend service à la vie. La fin est d’ailleurs assez prévisible pour un adulte, elle reste chouette, et je pense qu’un enfant sera peut-être plus surpris.

Dernier mot pour finir sur la forme : l’histoire se déroule au Québec, le dialogue est donc émaillé d’expressions qui peuvent sonner étrangement pour un Français. Toutefois, ça participe à l’immersion et le contexte permet à chaque fois d’en saisir le sens, sans gêner à la lecture. Les illustrations intérieures de Mina M participent aussi à l’immersion.

Bilan

Vilain chien ! c’est un roman Fantastique destiné à la jeunesse, dans lequel la sensibilité de ses thèmes et de son écriture contrebalance l’aspect glauque de son atmosphère. Le surnaturel est subtil, on peut même se demande s’il existe vraiment ou si la douleur des personnages ne leur fait pas voir ce qu’ils voudraient voir. Du vrai Fantastique, donc, à la fois sensible et un peu glauque, mais sans trop en faire, sur le deuil, le libre arbitre, les animaux et la nature.

Et ailleurs, qu’en pense-t-on ?

11 réflexions sur “Vilain chien ! Morgane Caussarieu

  1. Pingback: Vilain chien de Morgane Caussarieu | La Bibliothèque d'Aelinel

  2. Pingback: Index : Oeuvres francophones | L'Imaginaerum de Symphonie

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s