Aisling Grey T1 : Un dragon pas si charmant, Katie MacAlister

Un dragon pas si charmant

Tome 1/? Aisling Grey

Urban Fantasy Paranormal Romance

Vo : 2004

Vf : 2021, Alter Real

Traduction : Annabelle Blangier

TW : scènes de sexe et érotiques, corps pendus

Aisling aimerait bien pouvoir faire son job tranquillement. Après tout, livrer des colis, ce n’est pas la mer à boire. Même si on l’envoie à Paris pour livrer un paquet mystérieux. Mais découvrir le cadavre de la nouvelle propriétaire dudit colis ne lui facilite pas la tâche. Sans compter que Drake, aussi beau qu’insupportable, lui dérobe l’objet. Juste sous son nez !

En plus, Drake prétend qu’Aisling n’est pas une simple livreuse, mais une Gardienne, vouée à devenir sa compagne. N’importe quoi !

Là, la situation se corse encore : les cadavres s’amoncellent et Aisling devient le suspect numéro 1. Une seule solution : retrouver l’objet. Et rabattre le caquet de ce connard arrogant de Drake.

Armée de sa seule bravoure, et épaulée par un chien démoniaque doué de parole, elle se lance dans l’aventure de sa vie qui va la plonger dans un univers inconnu, où la magie est omniprésente.

Mon Avis

De base, je ne suis pas spécialement attirée par l’Urban Fantasy, je préfère la Fantasy Epique (mais si, vous savez, les beaucologies avec moult personnages et intrigues secondaires !). Mais après avoir dévoré les 8 tomes de Tori Dawson en une semaine et en anglais… c’est vrai que de temps en temps, des petits livres fun à lire en une soirée, c’est sympa aussi. Donc j’ai sélectionné quelques romans d’Urban un peu au pif, dans l’espoir de trouver un successeur à Tori. Comme dirait un certain géant « j’aurais pas dû faire ça, j’aurais pas dû faire ça ».

Aisling Grey est une Américaine de passage sur Paris pour livrer un colis, une statuette précieuse de dragon. Sauf que non seulement sa cliente a été assassinée, mais en plus elle se fait piquer son colis et découvre l’existence du monde magique. Jusqu’ici, ça avait de quoi m’intriguer. Et de fait, l’intrigue globale était plutôt sympa, sorte d’enquête pour retrouver le meurtrier et prouver son innocence. On comprend avant la révélation qui est responsable, mais bon, ça va (jusqu’au climax du moins…) L’univers avait l’air plutôt intéressant aussi, même si on en a qu’une esquisse, avec ces sept clans de dragons métamorphes dirigés chacun par une wyverne.

Sauf que.

Du côté des personnages principaux, Aisling n’a aucun instinct de conservation et aucune jugeotte, elle plonge tête la première dans tous les emmerdes possibles sans réfléchir une seule seconde, tout en étant obnubilée par la tension érotique entre elle et Drake, le personnage qui lui a volé son colis. Celui-ci n’est pas tellement mieux, quasi caricature du beau mec viril et macho et ténébreux. Et tout le livre, les deux personnages ne veulent qu’une chose : se sauter dessus, ce qu’ils font, et dans des circonstances parfois… [spoiler] sans déconner, la scène de sexe dans la pièce à côté d’un cadavre qui a été découvert 30 secondes plus tôt ! Vous êtes pas sérieux, là !?!? [/spoiler]

Et les personnages secondaires, c’est pas tellement mieux.

On a déjà Jim, Jim le démon qui prend une forme de chien, je ne sais pas pourquoi. Il est parfois drôle, mais la plupart du temps, il est surtout lourd : l’humour basé sur le fait que Jim fait ses besoins partout et veut copuler avec tout ce qu’il croise… *soupir*. D’ailleurs, Jim est censé avoir la forme d’un Terre-Neuve. Le chien sur la couv’, c’est pas un Terre-Neuve, c’est un Cane Corso.

Quant à René… Alors, René est drôle, mais René n’est pas humain. C’est pas possible. Aucun humain ne réagirait comme ça. Le type est un chauffeur de taxi lambda, il a une famille, mais il fonce dans tous les ennuis mortels dès que Aisling le siffle, alors qu’ils se sont rencontrés il y a 2 jours. Alors, je dis pas, on va peut-être découvrir dans le tome je ne sais pas combien que René n’est effectivement pas humain. Mais dans ce cas pourquoi Aisling fait confiance à n’importe qui alors qu’elle est suspectée de meurtre et qu’elle découvre un monde dont elle ne soupçonnait pas l’existence ?

Enfin bref, vous l’aurez compris, malgré un univers qui me semblait (et qui est) très intéressant, ce roman n’a pas été du tout pour moi.

Bilan

Bien que le résumé était intriguant, la lecture ne s’est pas du tout révélée pour moi. Je n’ai pas adhéré aux personnages ni à l’humour, et encore moins aux passages érotiques intempestifs. Je ne lirai donc pas la suite. Mais je sais que d’autres personnes ont aimé, donc n’hésitez pas à lire d’autres avis 🙂

Et ailleurs, qu’en pense-t-on ?

Publicité

6 réflexions sur “Aisling Grey T1 : Un dragon pas si charmant, Katie MacAlister

    • Des avis que j’ai lus, pas mal de personnes ont aimé, mais clairement, ce genre de romance je peux pas, et ce genre d’humour ne me parle pas du tout, donc fatalement 😅 mais c’est pas bien grave, mon avis n’est qu’un avis parmi d’autres, heureusement qu’on n’aime pas toustes la même chose ^^

      J’aime

  1. Je vois que le livre a quasiment 20 ans (d’ailleurs la couverture d’Alter Real fait très années 2000), mais tout de même, la scène spoiler, ça m’interpelle à chaque fois que ça survient, ça en dit long sur l’aspect pervertie de l’imaginaire concernant ce sujet. A titre d’exemple, récemment, il y a un jeu Pathfinder Wrath of Righteous qui reprend ce cliché malsain, mais qui justement, te fait bien comprendre à quel point c’est malsain. ça joue sur le fait que la fille est super belle, mais une vraie psychopathe qui te pousse à le devenir toi-même… Sans surprise, de nombreux joueurs masculins trouvent normal de faire la scène avec elle parce que c’est une « bonnasse », tant pis pour ce que ça signifie sur toi-même. Du coup, je me dis que si quand l’aspect malsain est clairement assumé, beaucoup trouve ça normal, quand ça n’est pas assumé, ça doit être encore plus banal aux yeux des lecteurs. :/

    Aimé par 1 personne

    • J’ai été particulièrement étonnée quand j’ai lu les autres chroniques, je crois que je suis l’une des seules, voire la seule, à avoir pointé ça, au contraire, ce genre de relation est vue comme romantique… J’y fais peut-être plus attention qu’avant, mais j’avoue que ce genre de trucs, je ne supporte plus.

      Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s