Brèves symphoniques #14 – K-Drama hors SFFF (2) Romance

Aujourd’hui, trois Drama coréens de romance : What’s wrong with secretary Kim ?, My secret Romance et 1% of Something. Les 3 partent d’un trope commun : la romance entre un homme riche et arrogant et une femme d’un milieu plus modeste.

What’s wrong with secretary Kim ?

Réalisateur : Park Jun Hwa

Scénaristes : Baek Seon Wu, Choi Bo Rim, Jeong Eun Yeong

adaptation du roman éponyme de Jeong Gyeong Yun.

1ère diffusion en 2018, Disponible sur Viki

16 épisodes, terminé

Romance/Drame/Humour

TW (spoils, surlignez) : Kidnapping, suicide, rares apparitions araignées

De quoi ça parle ? Après 9 ans de bons et loyaux services comme secrétaire/assistante de direction, Kim Mi-So annonce au Vice-Président sa décision de démissionner. Il fera tout pour la convaincre de rester.

What’s Wrong est l’un de mes Drama doudou avec Healer (d’ailleurs c’est la même actrice principale), je crois que je l’ai regardé 4 ou 5 fois depuis ma découverte en 2021. Il n’est pas parfait, mais le mélange de feel-good et de drame me plaît particulièrement. Les personnages, principaux comme secondaires, sont très attachants (mention spéciale au meilleur ami du protagoniste, qui me fait énormément rire à chaque visionnage), il y a d’ailleurs pas mal d’humour dans le Drama. La romance est chouette, mignonne et crédible, et il y a une vraie alchimie entre les deux personnages. Concernant Yong Joon, il donne l’impression au début d’être un homme riche, arrogant et égocentrique comme on en voit dans beaucoup de Drama du genre (et il l’est), mais on comprend vite qu’il y a autre chose et que ce n’est finalement qu’une carapace pour se protéger et protéger les autres. Et de fait, au fur et à mesure du Drama, on découvre le traumatisme qu’ont subi les protagonistes dans leur enfance. A côté de l’humour et de la romance, on a donc une histoire plus tragique, avec des thèmes graves liés au traumatisme : phobies, triggers, conséquences pour soi-même et l’entourage, difficultés à surmonter le trauma, et les façons qu’à le cerveau de nous protéger. C’est très intéressant et ça donne plus de profondeur à une histoire qui aurait pu n’être qu’une simple romance amusante.

My secret romance

Réalisateur : Kang Cheol Wu

Scénariste : Kim Ha Na

1ère diffusion en 2017

Disponible sur Viki et Netflix

13 épisodes, terminé

Romance/Humour

De quoi ça parle ? Alors qu’elle prend son nouveau poste dans une grande entreprise, une nutritionniste réalise que son patron est son aventure d’un soir 3 ans plus tôt, qu’elle a fui sans un mot.

Une romance qui se laisse regarder mais qui est aussitôt vue, aussitôt oubliée. Le début est sympathique, avec quelques moments drôles, mais la 2e partie tire en longueur, avec des quiproquos parfois… *soupir. communiquez, sérieux !*. Par contre, il aborde une thématique que je trouve intéressante : la mère de la protagoniste est une ancienne actrice porno, ce qui occasionne des relations tendues entre les deux, avec une incompréhension mutuelle qui va progressivement évoluer.

1% of Something

Basé sur le roman éponyme de Hyeon Go Wun

Réalisateur : Kang Cheol Wu

Scénariste : Hyeon Go Wun

1ère diffusion en 2016

Disponible sur Viki

16 épisodes (de 30 minutes), terminé

Romance

De quoi ça parle ? Pour figurer sur le testament de son Grand-Père, un riche et arrogant homme d’affaires se voit contraint de sortir avec une jeune professeure pendant 6 mois qui ne compte pas se laisser avoir.

Ce drama suit le trope habituel avec un couple dont l’homme est riche et imbuvable et la femme est modeste et gentille, les deux évoluant l’un au contact de l’autre, le premier évoluant au contact de la seconde et souvent se révélant avoir un passé tragique. Sauf qu’ici, même s’il y a une évolution, j’ai trouvé le personnage masculin imbuvable du début à la fin (les 2-3 derniers épisodes c’est mieux, il a ses moments touchants, mais il se montre quand même toujours très égoïste). Il refuse catégoriquement qu’elle côtoie des amis hommes, il est très forceur, la touchant ou l’embrassant alors qu’elle est visiblement mal à l’aise… En plus, le pitch et le début laissaient penser que la protagoniste avait du répondant, et c’est le cas dans les premiers épisodes… mais ensuite plus rien, c’est elle qui fait toutes les concessions et elle laisse tout passer. Bref, j’ai tout regardé parce que les épisodes sont courts, mais autrement je n’aurai pas été au bout.

Publicité

5 réflexions sur “Brèves symphoniques #14 – K-Drama hors SFFF (2) Romance

  1. Pingback: Index : Mangas, Anime, Drama | L'Imaginaerum de Symphonie

  2. Pingback: Brèves symphoniques #16 – K-Drama hors SFFF (3) Romance | L'Imaginaerum de Symphonie

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s