Les Elfes noirs ne sont jamais noirs (1) : Enjeux de la représentation dans les fictions de l’imaginaire

Un très bon article concernant la représentation de la diversité en SFFF.

Vous trouverez la 2e partie : « Tips pour les créateurices » => ici <=

Les Ourses à plumes

Vous êtes lecteurice ou créateurice d’œuvres de fantastique, de fantasy et de science-fiction. Les genres de l’imaginaire. Mais lequel, exactement, d’imaginaire ? Quels sont les enjeux de la représentation de personnages appartenant à des catégories minorisées dans la littérature de genre ? Est-ce vraiment important ? Retours d’auteurices concerné-e-s et réflexions en cours depuis le milieu de l’édition.

The Witcher, saison 2. Copyright FR_tmdb © Allociné

Quand on aime, on ne compte pas ?

Mon métier, c’est, entre autres, de lire des romans d’imaginaire proposés à la publication et d’accompagner l’auteurice dans la finalisation de son livre. Je dresse des listes, structure des fiches, non pour calibrer des contenus mais pour tenter de prendre en compte tous les aspects du texte. Récemment, j’ai un nouveau réflexe quand je lis un manuscrit. Je liste les personnages nommés, et je compte. Par exemple, je compte le nombre de femmes.

Il s’agit souvent…

Voir l’article original 3 342 mots de plus

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s