Peluches symphoniques : Dragon orientaux

J’adore les créatures imaginaires, et j’aime aussi beaucoup les peluches. En septembre 2021, je me suis dit que j’allais joindre l’utile à l’agréable, en me mettant au crochet pour faire des amigurumi de créatures imaginaires et de la pop-culture. Et tant qu’à faire, autant vous faire partager, avec éventuellement des anecdotes de fabrication ou en relation avec mes romans.

Dragon oriental #1

Mars 2022, 15 h 30 de travail (pattern : Crafty Intentions (mix de plusieurs patterns)

J’adore les serpents, mais pour diverses raisons je n’en ai pas, même si j’aimerais bien en avoir un jour. Du coup pour mon premier dragon oriental, j’ai choisi un motif de serpent faux corail, espèce non venimeuse à ne pas confondre avec le serpent corail 😉 Pour la queue, je suis partie de l’idée que c’était un dragon d’eau douce, et j’ai essayé de lui trouver quelque chose qui se rapproche de serpents marins et des anguilles.

Est-ce qu’il y a des dragons orientaux dans mes romans ? Yep ! Dans l’univers de la Symphonie, les dragons de style oriental ne sont pas des animaux, mais des Esprits chargés de la protection des fleuves et des rivières, composés d’eau/de glace/de boue selon leur milieu.

Et vous, vous avez des dragons orientaux dans vos histoires ? (n’hésitez pas à faire votre promo !) Ou peut-être que vous aimez des romans qui en contiennent ? N’hésitez pas à partager si vous le souhaitez !

Des dragons orientaux sur le blog ?

Romans : Le prieuré de l’oranger ;

Drama : The bride of the water god (on le voit très très peu, le dragon)

Publicité

2 réflexions sur “Peluches symphoniques : Dragon orientaux

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s