Jouer avec les codes

Depuis que j’ai ouvert ce blog, je vous bassine avec les sous-genres de l’imaginaire et leurs codes. Et s’il est vrai que c’est une de mes licornes de bataille (des licornes oui. A la guerre. Nan, sérieux, pensez-y. Des chevaux avec des cornes… Vous voyez les possibilités ?), je ne vous bassine pas pour le plaisir de vous bassiner. Mais vous allez comprendre.

Lire la suite

Publicité