Le Livre des Martyrs T4 : La Maison des Chaînes, Steven Erikson

chaînes

La Maison des Chaînes est le 4e tome (sur 10) du cycle de Dark Fantasy le Livre des Martyrs, de l’auteur américain Steven Erikson. Paru en VO en 2003, il a été publié en français par les éditions Leha en 2019.

Lire la suite

Fantasy et clichés : focus sur la fantasy épique (2019)

red_riding_hood_by_sandara_dde398i-fullview

Red Riding Hood,  sandara

La semaine dernière, on a regardé quelques caractéristiques sur une liste de 64 livres de Fantasy, parmi lesquels 23 qui relèvent de la Fantasy épique.

Sur internet, on trouve assez facilement des listes interminables de clichés imputés à la Fantasy, en particulier à la Fantasy épique… mais si ! vous savez, ces romans pour ados avec des nains, des elfes, et des dragons ! Alors, avant de regarder les chiffres, une ou deux remarques :

Lire la suite

Les Archives de Roshar (Cosmere) T1 : La voie des rois, Brandon Sanderson

La Voie des Rois est le premier tome du cycle de High Fantasy « Les Archives de Roshar » de l’auteur américain Brandon Sanderson. Il est paru en VO en 2010, puis en 2015 en Français aux éditions Le Livre de Poche. Du fait de son épaisseur, il a été coupé en 2 lors de sa sortie française. Comme les autres oeuvres de Sanderson, la traductrice est Mélanie Fazi, ce qui permet une harmonie entre différents livres du Cosmere. 10 volumes sont prévus.

Note : Cet article chronique la Voie des Rois dans son ensemble, partie 1 + partie 2. A l’occasion de la sortie du Tome 3, je rédige cette chronique alors que je relis le cycle une seconde fois.

Lire la suite

Le Livre des Martyrs T2 : Les portes de la Maison des Morts, Steven Erikson (Leha)

51u+m6MT2KL._SX319_BO1,204,203,200_

 

Les Portes de la Maison des Morts est le deuxième tome du Livre des Martyrs de l’auteur Canadien Steven Erikson. Paru en 2000 en VO, il a connu une première traduction en 2008 (il a alors été scindé en deux). Après l’abandon de traduction du cycle, il est ressorti en 2018 aux éditions Leha, en un seul tenant. Et c’est sur cette édition que se base cette chronique.

Lire la suite