Bilan 2022 et Perspectives 2023 : Projets créatifs

Christmas Dragon, par LyntonLevengood

J’espère que vous avez passé une bonnes fêtes et surtout une bonne année 2022, et que votre année 2023 sera meilleure 🙂

Les lectures de l’Imaginaire, c’est bien. Les Drama Coréens, c’est bien aussi. Du coup, des fois, je donne mon avis sur ce présent blog, dont vous pouvez retrouver le bilan 2022 et les perspectives pour 2023. Mais quand je ne donne pas mon avis, je travaille sur mes romans, mes créatures au crochet, ou sur la transcription du Podcast Procrastination.

Lire la suite
Publicité

[La Bulle d’Eleyna] Et si… vos personnages préférés fêtaient Noel ?

A l’occasion des fêtes de fin d’année, Eleyna s’est demandée comment on fêterait Noel dans l’univers des Parangons. Une façon amusante de présenter ses personnages, et du coup je me suis moi-même posé la question. N’hésitez pas à faire de même, y compris si vous n’écrivez pas : je suis curieuse de savoir comment le Xénomorphe d’Alien passerait Noel^^ (probablement autour d’un bon repas 😉 ).

Lire la suite

Le style de la Symphonie

Kyuréan, la Chouette de la terre, avait été sculptée dans le granit avec une grande habilité, depuis sa queue rappelant celle d’un paon jusqu’aux deux filaments qui partaient de son front, juste au-dessus de ses yeux bienveillants. Or, deux doigts manquaient à sa serre droite, l’un des barbillons était brisé au tiers de sa longueur, et des oiseaux se servaient des brèches sur son dos comme nichoirs.

Chapitre 2, Tome 1

Des 4 axes, je pense que parler de son propre style est ce qui posera le plus de problème à un auteur.

Pour ma part, en tant que lectrice, j’accorde beaucoup d’importance aux personnages et à l’univers, alors que je pardonne sans problème une intrigue classique et un style simple (ce qui ne signifie pas pauvre ou simpliste). Je n’ai pas de souci à lire un style plus littéraire, mais si je n’accroche pas au reste… cette écriture, aussi belle soit-elle, ne sauvera pas ce récit à mes yeux.

En tant qu’autrice, je veux juste raconter une histoire, cette histoire. Je n’ai pas la prétention de vous apprendre des mots ou de vous éblouir par des figures de style audacieuses (si c’est le cas, tant mieux, mais ce n’est pas l’objectif). Je mets les mots au service de l’histoire, et non l’inverse, ce qui ne m’empêche pas de modifier, d’améliorer mes phrases, encore et toujours, afin qu’elles soient agréables à lire malgré tout. Par conséquent, si vous appréciez les styles plutôt littéraires, mon écriture ne vous conviendra peut-être pas et, au fond, ce n’est pas si grave. On ne cherche pas tou-tes-s la même chose dans un récit, et c’est tant mieux. Car c’est ainsi que les auteurs et autrices peuvent proposer des textes variés dans leur forme comme dans leur fond.

Mais le plus simple, c’est encore que vous vous fassiez votre propre idée. Comme vous l’avez remarqué, je vous ai proposé quelques phrases extraites des premiers chapitres du premier tome, en prémisse de ces quatre articles dédiés à la Symphonie. Et vous avez peut-être eu la chance, ou du moins l’opportunité, de découvrir le prologue que j’ai posté pour la fin d’année 2017.

Et bonne année 2018 à tout-e-s !

Tome 1 – Prologue : Providence (Version du 28/07/21)

A la base, ce prologue était une nouvelle destinée à un appel à textes. Elle racontait la même scène, mais du point de vue d’Ailuran. Or, je me suis dit en la retravaillant qu’elle pourrait convenir comme prologue pour le premier tome, d’autant qu’il n’y a pas vraiment d’action dans le premier chapitre. Je ne pouvais toutefois pas la garder telle quelle, puisque le point de vue d’Ailuran dévoilait beaucoup trop de choses sur l’intrigue. Bonne lecture ! 😀 

TW : morts violentes, flammes

dragon__s_sunset_by_dreamous
Dragon’s sunset, by Dreamous
Lire la suite

Les personnages de la Symphonie

En tête du groupe, deux garçons la dévisageaient d’un air mauvais. Le plus vieux jouait nonchalamment avec une pierre aux arêtes tranchantes, les lèvres étirées en un rictus sardonique. Les trois filles s’abritaient derrière leurs frêles épaules d’adolescents, profitant de la protection de leurs amis pour glousser sans vergogne.

Une peur profonde, instinctive, se devinait derrière leur expression moqueuse. Ils la craignaient et la haïssaient tout à la fois, et le rire était leur réponse.

Chapitre 1, Tome 1

Comme la plupart des auteurs de High Fantasy, j’ai la mauvaise habitude de faire intervenir beaucoup, beaucoup de personnages. Et hélas pour le lecteur distrait, je ne raffole pas des glossaires. C’est le rôle de l’auteur de s’arranger pour que l’on puisse identifier les personnages les plus importants sans trop se perdre. Et puis, s’il y a un glossaire, il est toujours plus facile de s’y référer plutôt que d’essayer de s’en rappeler soi-même… Oui, je le fais aussi, mais je m’efforce à ne pas trop y poser les yeux. (Par contre, j’ai besoin de fiches. Ce serait dommage que la couleur des yeux d’un personnage change en cours de route, n’est ce pas ? En tout cas, qu’elle change de façon involontaire 😉 ) Lire la suite