Monstres cachés, anthologie ImaJn’ère (2018)

Monstres cachés

Anthologie du Festival ImaJn’ère 2018

Illustrations et couverture : Philippe Caza

23 nouvelles + brèves

25 auteurices

(Pikacthulhu, t’es pas bien caché, là !)

Sous le lit, dans les placards, au coin de la rue d’un quartier sordide, au fond des abysses, tombé du ciel ou surgissant des entrailles de la terre, depuis votre plus tendre enfance, le monstre vous guette. S’agit-il de cet être humain assoiffé de meurtre et de sang dont la littérature policière se repaît ? Est-ce l’innommable ou l’indicible évoqué par Lovecraft, ou, au contraire, apparaît-il parfaitement descriptible ? A-t-il l’intention de vous dépecer comme Jack l’éventreur en son temps, de vous dévorer, de boire votre âme, de sucer votre cerveau ou de se repaître de votre intelligence ? Ou désire-t-il tout simplement vous saluer du bout de ses ventouses et de ses pseudopodes ?

Lire la suite
Publicité

En situation de handicap… dans le futur, anthologie Arkuiris

En situation de handicap… dans le futur

Anthologie dirigée par Cécile Péguin

Collection dirigée par Yann Quero

1ère publication : 2019, Arkuiris

Illustration : Philippe Caza

Préface : Philippe Lefait

« Cette anthologie de science-fiction comprend 17 nouvelles, 17 univers futuristes dans lesquels héros et héroïnes font valoir leur singularité, tentent d’assumer leur différence dans des sociétés utopiques ou dystopiques.
Elle constitue une façon originale d’aborder les situations de handicap sous l’angle de l’aventure, de l’imaginaire, des émotions que nous font partager ces personnages originaux et devant faire face à des défis du futur souvent surprenants. »

Merci à l’auteur Alex Mauri de m’avoir envoyé cette anthologie !

Lire la suite

AOC n°55

20200330_150327.jpg

 

Ce numéro 55 sorti pendant l’hiver 2020 comporte trois nouvelles soumises à l’appel à texte permanent, ainsi que les textes vainqueurs des matchs d’écriture des Imaginales 2019.

La couverture est signée Marion Bouzir alias Yenka.

(désolée pour la qualité de l’image, normalement je prends sur internet pour que ce soit plus net, mais là j’ai pas trouvé donc j’ai pris une photo, mais voilà…)

Lire la suite