L’âme de l’empereur (Cosmere), Brandon Sanderson

51y7qgqhAcL._SX210_

L’âme de l’empereur est un roman court de Fantasy de l’auteur américain Brandon Sanderson, prenant place dans l’univers du Cosmere. Il est paru en VO en 2009, en 2012 en France chez Le Livre de Poche.

La jeune Shai a été arrêtée alors qu’elle tentait de voler le Sceptre de Lune de l’Empereur. Mais au lieu d’être exécutée, ses geôliers concluent avec elle un marché : l’Empereur, resté inconscient après une tentative d’assassinat ratée, a besoin d’une nouvelle âme. Or, Shai est une jeune Faussaire, une étrangère qui possède la capacité magique de modifier le passé d’un objet, et donc d’altérer le présent. Le destin de l’Empire repose sur une tâche impossible : comment forger le simulacre d’une âme qui serait meilleur que l’âme elle-même ? Shai doit agir vite si elle veut échapper au complot néfaste de ceux qui l’ont capturée.

Univers

L’intrigue se déroule dans l’Empire de la Rose –  inspiré de l’Asie -, situé sur Sel, l’un des douze mondes du Cosmere. On voit assez peu l’extérieur dans ce roman, puisque l’intrigue se déroule à huis-clos, avec pour principal décor celui d’une petite cellule dans le palais impérial.

Comme d’habitude avec Sanderson, son système de magie est impressionnant, à la fois original et efficace. Ici, la magie repose sur la Falsification, la possibilité de changer la nature d’un objet en influant sur le passé de celui-ci, grâce à des tampons particuliers appelés spiritampes (autrement dit, il est possible de « convaincre » une table un peu miteuse qu’elle est en réalité en marbre). Ce système est cependant plus complexe qu’il n’y paraît, car les Faussaires ne peuvent pas influencer les objets n’importe comment, il faut encore que la modification qui leur soit proposée soit compatible avec leur âme (de l’objet, je veux dire, pas des Faussaires).

 

Personnages

On suit principalement deux personnages :

La protagoniste et narratrice, Shai, est très douée dans son domaine, ce qui implique une certaine dose d’arrogance… et en même temps, il y a une certaine fragilité en elle. C’est une voleuse, et cependant on comprend assez vite que c’est la passion pour son art qui l’anime, pas l’argent ou le pouvoir.

Ensuite, Gotonoa, un Eminent, vieil homme sage du gouvernement, profondément attaché à l’Empereur mais dont l’influence auprès de ce dernier a fini par s’étioler.

L’Empereur lui-même, qu’on ne rencontre que très brièvement, est un personnage très intéressant par ce qu’on apprend de lui au travers des autres personnages, et on en vient à espérer que le plan de Shai va fonctionner.

En très peu de pages, Sanderson a réussi à rendre ses personnages attachants, réalistes, complexes, avec une certaine évolution au fil des pages.

 

Intrigue

 

Shai s’est faite capturée après s’être introduite dans le palais pour tenter de voler le Sceptre de la Lune. Alors qu’elle est condamnée à mort, ses talents pour la falsification pourraient bien lui sauver la vie : l’empereur a été attaqué par l’une des factions qui se déchirent le pouvoir. Problème : ses alliés ont réussi à récupérer son corps, mais pas son âme. Shai devra donc lui en fabriquer une sur mesure…

L’intrigue en elle-même est intéressante tout en restant simple, surtout par ce qu’on apprend des personnages grâce à elle.

 

Style

 

Je trouve que le style de Sanderson va à l’essentiel, bon tout en restant plutôt simple, sans fioritures, pour donner la part belle à l’histoire.

 

Bilan

L’âme de l’Empereur est l’un des romans les moins ambitieux de Sanderson, et pourtant il reste riche et très bien conçu. Le seul défaut de ce livre ? C’est qu’on aurait aimé y rester plus de temps^^ (et en même temps, le livre ne va pas trop vite, ne reste pas en surface. Mais c’est tellement bien…^^).

 

Et ailleurs, qu’en pense-t-on ?

7 réflexions sur “L’âme de l’empereur (Cosmere), Brandon Sanderson

  1. Pingback: Liste des œuvres chroniquées : Fantasy | L'Imaginaerum de Symphonie

  2. Pingback: Index : Oeuvres étrangères | L'Imaginaerum de Symphonie

  3. Pingback: Index : Représentation de la diversité en SFFF | L'Imaginaerum de Symphonie

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s