Index : Représentation de la diversité en SFFF

Derrière ce titre d’index, que se cache-t-il ?

J’en ai déjà parlé, mais la représentation de la diversité humaine dans la pop-culture est un sujet qui m’importe. Mais il faut bien avouer que les oeuvres de SFFF figurant des personnages issus des « minorités » ne sont pas légion (bon, je n’aime pas le terme, mais je pense qu’il est parlant), même si j’ai l’impression qu’on commence à en voir un peu plus.

Dans cet index, vous trouverez donc mes chroniques relatives à de telles oeuvres, mais je pense l’étendre aux romans que je n’ai pas chroniqué afin de vous proposer plus de choix. Si vous souhaitez conseiller des titres, n’hésitez donc pas à les poster en commentaires 🙂 (L’absence de lien peut signifier que j’ai lu, mais pas chroniqué). Si la représentation est trop discrète, l’oeuvre ne sera pas mentionnée dans la liste.

 Il peut aussi s’agir de particularités dont la nature n’est pas précisée ou fictionnelle, mais assimilables à quelque chose de réel.

(Note : l’ordre proposé est arbitraire. La liste est non exhaustive)

  1. Ownvoices
  2. Personnages importants : racisés/POC
  3. Personnages importants : LGBTQ+
  4. Personnages importants : Handicap/Maladie
  5. Personnages importants : Neuro-Atypies
  6. Personnages secondaires (divers)
  7. Thématiques

Ownvoices

 

Qui a peur de la mort ? Nnedi Orokafor (Réalisme magique/Post apo) : Afrique post-apocalyptique, par une autrice américaine d’origine nigérienne

A la tombée du ciel, Sophie Cameron (Fantasy/Réalisme Magique) : personnages LGBT+ (romance FF), maladie chronique, personnage racisé

Les Livres de la Terre Fracturée, N.K.Jemisin (Science-Fantasy) personnage principal noire, par une autrice afro-américaine (+ personnages LGBTIPA+)

Isulka Tome 2 : la Vieille alliance,  Morgane Stankiewiez (Urban Fantasy) : relation FF (personnage transgenre tertiaire dans le 1), question de genre abordée avec un personnage pas vraiment trans, mais qui s’en rapproche

Steel Crow Saga, Paul Krueger (High Fantasy) : tout le casting est inspiré d’ethnies asiatiques, + personnages lgbtiap+. L’auteur est Filipino-Américain Roman non traduit en français à l’heure actuelle.

La Dernière Geste T1 : Dans l’ombre de Paris, Morgan of Glencoe (Urban/Uchronie) : personnages gays, non binaires

 

Personnages importants

Personnages et thématiques : « Racisés »

 

L’Empire du Léopard, Emmanuel Chastellière (Gunpowder/Dark Fantasy) :  pays inspiré de l’Amérique du Sud (colonialisme), personnages LGBT+ (BI, FF)

Les larmes d’Ipacheta, Aurélie Genêt (Conte Fantasy/Merveilleux) : personnages racisés dans un pays inspiré de l’Amérique du Sud

L’âme de l’empereur (Cosmere), Brandon Sanderson (Fantasy) : pays inspiré de l’Asie

Sirius, Stéphane Servant (Merveilleux/Post-apo) : personnage principale noire

Rhizome, Nadia Coste (Post-apo) : personnage dont la famille est originaire du Zimbabwe (+ mentions personnages homosexuels et d’une transition)

Memorex, Cyndy Van Wilder (Anticipation)

Au sortir de l’ombre, Lise Syven (fantastique)

La Dernière Geste T1 : Dans l’ombre de Paris, Morgan of Glencoe (Urban/Uchronie) : l’un des persos principaux est d’origine chinoise

Cycle Shâhra, Manon Bousquet (Fantasy orientale) : univers inspiré du Moyen-Orient chronique d’Eleyna

L’enceinte 9, Ophélie Bruneau (dystopie) : personnage principale noire et Ace/Aro

Steel Crow Saga, Paul Krueger (High Fantasy) : tout le casting est inspiré d’ethnies asiatiques, + personnages lgbtiap+. L’auteur est Filipino-Américain Roman non traduit en français à l’heure actuelle.

Note : le terme racisé renvoie à un concept sociologique, et évidemment pas à un terme biologique. Puisque l’objet de cet index est de mettre la lumière sur la représentation de personnages invisibilisés ou mal représentés, il m’a semblé intéressant d’utiliser ce terme ici.

Personnages et thématiques :LGBTIAPQ+

 

Cycle Kushiel et Cycle Imriel (Fantasy de moeurs)  (Aime comme tu l’entends 😉

L’Empire du Léopard, Emmanuel Chastellière (Gunpowder/Dark Fantasy) :  pays inspiré de l’Amérique du Sud (colonialisme), personnages LGBT+ (BI, FF)

Les enfants du passé, Luce Basseterre (Space Opera) (HH)

Les Pics Célestes T1 : La pierre d’Aube, Marine Gautier (Romance/Fantasy) (FF)

Un éclat de givre, Estelle Faye (Urban/Post-apo) (MM ; Bi)

Les Seigneurs de Bohen, Estelle Faye (Dark) : (FF, hermaphrodisme, couple libre…) chronique d’Ombrebones

La Dernière Geste T1 : La dernière Geste, Morgan of Glencoe (Urban/Uchronie) : personnages gays, personnage non binaire

Bouddica, Jean Laurent Del Soccoro (Historique) (FF ; Bi)

Le Magicien furieux, Cyriane Delanghe (Romance/Fantasy) (HH) chronique d’Eleyna

Mes vrais enfants, Jo Walton (Uchronie/Fantastique) chronique d’Apophis

La cité de l’orque, Sam J. Miller (dystopie)

Cycle de Le Prince Captif, C.S. Pacat (Fantasy)

Cycle Shâhra, Manon Bousquet (Fantasy orientale) : personnage intersexe chronique d’Eleyna

Les Livres de la Terre Fracturée, N.K.Jemisin (Science-Fantasy) personnages noirs, bi, trans…

L’enceinte 9, Ophélie Bruneau (dystopie) : personnage principale noire et Ace/Aro

Le Prieuré de L’Oranger, Samantha Shannon (High Fantasy) : romance FF, personnages lesbiens, gays…

Steel Crow Saga, Paul Krueger (High Fantasy) : tout le casting est inspiré d’ethnies asiatiques, + romance FF, personnage secondaire transgenre, personnage principal bi

Wilder Girls, Rory Power (SF YA) : romance FF

 

 

Personnages et thématiques : Handicap/Maladie

 

Cycle Le Trône de Fer, GRR Martin (Dark Fantasy) :  nanisme, handicap moteur suite accident

Cycle Le soleil des hommes, Julie Limoges (Dark/Science Fantasy) : « problème de bras »

Cycle Les chroniques de Thomas Covenant, Stephen Donaldson (High) : lèpre

Cycle Vorkosigan, Lois McMaster Bujold (space opera) : difformité, os fragiles

Cycle de Linn, A.E. Van Vogt (Science-Fiction) : difformité

Entre Troll et Ogre, Marie Catherine Daniel (Fantasy) : personnage âgé arthritique

La mer éclatée, Joe Abercrombie (Dark Fantasy) :  main manquante

 

Personnages et thématiques : NeuroAtypies

 

Cycle La Passe-Miroir, Christelle Dabos (Jeunesse/Steampunk) (personnage maladroit (sorte de dyspraxie ?)( personnage dont les particularités ressemblent à l’autisme)

Cycle Artémis Fowl, Eoin Colfer (Jeunesse Urban Fantasy) (personnage THPI)

Cycle Odd Thomas, Dean Koontz (Fantastique) (personnages qui a certaines particularités qui le rapprochent de l’autisme)

Légion, Brandon Sanderson (Fantastique) (bon, j’ai hésité à le mettre, parce le personnage a une sorte de TDI, mais surnaturel. Donc à prendre avec des pincettes)

 

Personnages secondaires

 

La Passe-Miroir T3 : La mémoire de Babel, Christelle Dabos (Jeunesse/Steampunk) : personnage handicapé

Cycle Les Dieux Sauvages, Lionel Davoust (Heroic Fantasy) : personnage neuro-atypique

Cycle Le Trône de Fer, GRR Martin (Dark Fantasy) : LGBT+, handicap/maladie, déficiences mentales ou sensorielles, personnages de couleurs

Les oubliés d’Ushtar, Emilie Querbalec (Space Opera) : LGBT+, racisme, sexisme

 

Thématiques

 

Cycle Les Dieux Sauvages, Lionel Davoust (Heroic Fantasy) : féminisme/patriarcat

Cycle Les Archives de Roshar, Brandon Sanderson : société basée sur la différence entre les couleurs d’yeux (racisme) et de genre,  esclavage, (1 personnage peut-être asexuel/aromantique, à confirmer sur la globalité du cycle)

Qui a peur de la mort ? Nnedi Orokafor (Réalisme magique/Post apo) : racisme, sexisme

Cycle Les Annales du Disque-Monde, Terry Pratchett (Light Fantasy) : selon les tomes : racisme, féminisme, genre…

La Dernière Geste T1 : Si loin du soleil, Morgan of Glencoe (Urban/Uchronie) : racisme, genre, féminisme

Les Livres de la Terre Fracturée, N.K.Jemisin (Science-Fantasy) : système oppressif et discriminatoire, stigmatisation

Cycle Kushiel et Cycle Imriel (Fantasy de moeurs) : féminisme, liberté sexuelle (attention, pour adulte !)

Mes vrais enfants, Jo Walton (Uchronie/Fantastique) : intolérance envers les homosexuels, féminisme, personnes âgées etc…

Les étoiles sont légion, Kameron Hurley (Space Opera) : uniquement des persos féminins (attention ! le livre a l’air assez hard en terme de glauquerie^^) chronique de Lutin82

Danse avec les Lutins, Catherine Dufour (Light Fantasy) : racisme, génocides, radicalisation, colonialisation etc…

Cycle Shâhra, Manon Bousquet (Fantasy orientale) : patriarcat/féminisme

Félines, Stéphane Servant (Dystopie) : harcèlement, féminisme, différence etc…

Cuits à point, Elodie Serrano : féminisme (soft), réflexions sur la place de chacun, les idées reçues…

Vert-de-Lierre, Louise le Bars (Fantastique gothique) : féminisme, place de la femme, différence

13 réflexions sur “Index : Représentation de la diversité en SFFF

  1. Je trouve ça sympa comme initiative 🙂 tu peux rajouter les Seigneurs de Bohen dans le lgbtq+ d’ailleurs ! Tu as un personnage hermaphrodite en relation avec un homme, une relation lesbienne, dans le deux tu as du couple libre aussi, c’est très bien traité (de mon point de vue en tout cas). Faudrait que je me mette devant ma bibli pour voir si j’ai pas d’autres titres qui me viennent 🙂

    Aimé par 1 personne

  2. J’aime beaucoup cette initiative, merci pour cette liste !
    (Par contre je déteste le mot « racisé », je comprends bien son utilité mais pour moi ça sous-entend que si on n’est pas blanc on a une « race », alors que les Blancs eux seraient juste normaux. Il n’y a pas de mal à dire noir, amérindien, asiatique, etc.)
    Tu pourrais ajouter la série Le Clan des Otori de Lian Hearn, ça se passe dans un pays imaginaire inspiré par le Japon féodal.

    Aimé par 1 personne

    • Pour le coup, je réutilise le terme des militants que je suis (suivre), même si je comprends les réserves. D’après ce que je comprends sur la signification, c’est plus : personnes susceptibles de subir le racisme. C’est pour ça que j’essaie de préciser les origines et/ou les inspirations quand je les ai, vu que c’est un terme qui englobe plusieurs autres. J’avais hésité avec « non-blancs », mais c’est pas terrible non plus. Sinon, je rajoute tout à l’heure pour les otori, je n’y avais pas pensé 😅 merci 😀

      Aimé par 1 personne

        • C’est un peu pour ça que j’aime bien suivre plein de personnes concernées, les débats sont souvent très intéressants. Et même quand on est concerné (je suis blanche, mais je suis concernée par d’autres trucs de la liste ), je trouve ça intéressant de suivre les discussions. Mais oui, clairement, sur ces questions la, rien n’est simple^^ merci à toi, n’hésite pas à proposer d’autres titres à l’occasion 😀

          Aimé par 1 personne

  3. Pingback: Brèves de comptoir #215 « Encres & Calames

  4. Pingback: Challenge : diversité en litté | L'Imaginaerum de Symphonie

  5. Pingback: Fantasy et Clichés : statistiques fantasy (2019) | L'Imaginaerum de Symphonie

  6. Pingback: [Challenge] Bilan 2019 Challenge Diversité en Litté | L'Imaginaerum de Symphonie

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s