Tori Dawson T2 : Magie noire et Daiquiri, Annette Marie

Magie noire et Daiquiri

T2/8 du cycle Tori Dawson, Urban Fantasy

(Il existe également 2 tomes bonus, ainsi que 2 autres cycles se situant dans l’univers « The Guild Codex »)

Autrice : Annette Marie, Canadienne

VO : 2018

VF : 2021, Editions Bookmark Collection Infinity

Traductrice : Viviane Faure

Illustratrice : Annette Ahner

Tome 1

Tout a commencé quand j’ai décroché par accident ce fameux poste de barmaid… dans une guilde peuplée de mages, d’enchanteurs, d’alchimistes, de sorcières et de psychiques.

Et alors que je ne demandais rien à personne, mes petits chouchous, trois mages sexy, puissants et généralement charmants m’ont demandé de l’aide. Est-ce qu’ils voulaient que je leur fasse profiter de mes connaissances encyclopédiques en matière de cocktails ? Bien sûr que non.

Ils ont préféré m’emballer dans un joli paquet cadeau et se servir de moi comme appât pour forcer un meurtrier à sortir de sa cachette.

Bien sûr, comme je ne dois pas être tout à fait normale, j’ai accepté de jouer le jeu. Et c’est comme ça que je me suis retrouvée là, sur le point de me faire enlever. Oh, et notre super plan pour capturer M. Vilain ? Il s’est monumentalement cassé la gueule il y a deux minutes.

Rappelez-moi pourquoi j’ai accepté de faire ça, déjà ?

Mon avis

On prend les mêmes et on recommence ?

Eh bien… pas tout à fait.

Dans le 1er tome, Tori avait un peu de mal à se faire accepter par la guilde : elle est nouvelle, et pire que tout, c’est une moldue… pardon, une humaine sans pouvoirs magiques. Mais grâce à son (sale) caractère, elle a gagné l’amitié de trois des plus puissants mages de la guilde.

Et il se trouve que ces trois mages ont besoin d’elle. Pas pour aller en Galilée, mais pour servir d’appât. Le Fantôme, un mythique mystérieux et du côté sombre de la Force (faut que j’arrête les références, moi…), a enlevé une jeune femme en détresse, et ce n’est pas la première fois. Sauf que l’opération ne tourne pas comme prévu, et Tori se retrouve effectivement enlevée (c’est à dire qu’elle se met essentiellement dans la mouise toute seule).

On sort donc du milieu urbain et de la Guilde, pour un petit séjour à la campagne, dans un ranch avec d’autres mythiques enlevés, et un Fantôme pour le moins taiseux, même si on apprendra un peu plus à le connaître grâce à ce tome. Et ça tombe bien, parce qu’on le reverra. Je n’en dirai pas trop sur lui pour le moment, pour ne pas vous spoil, mais j’aime bien le personnage.

Dans ce tome, on sort donc de la dynamique initiée par le premier, puisque les 3 mages seront absents pendant une partie du livre. Tori va également devoir faire face à sa peur, ses doutes, et ses démons du passé qui commencent à remonter à cause de la situation. Si son caractère effronté la met dans des situations pour le moins dangereuses, c’est aussi cette force qui lui permet d’en ressortir, généralement avec des atouts supplémentaires. J’aime vraiment beaucoup ce personnage, fort et sensible, qui ne se laisse pas abattre malgré les difficultés, même si elle connaît des moments de mou. Du coup je trouve le personnage à la fois intéressant et crédible, et même sans pouvoirs, ce n’est pas une demoiselle en détresse, même quand elle se fait enlever.

C’est aussi l’occasion d’en apprendre un peu plus sur cet univers, en rencontrant une nouvelle classe de personnages, et surtout en rencontrant (yes !) des fae, équivalent des mythiques pour les créatures. Certaines sont majestueuses, d’autres effrayantes, et comme on le verra plus tard, certaines sont aussi adorables.

Pour finir, on retrouve une bonne dose d’humour, souvent sarcastique, jamais vulgaire. Pas mal d’action, avec des magies vraiment cool, des relations entre personnages qui se développent (on a un peu plus de romance que dans le 1, mais ça reste soft, mignon et sain, et ça ne prend jamais le pas sur l’intrigue), et surtout, on commence à sentir que oui, la série est fun, mais qu’il y a quand même des zones d’ombres qui vont se développer dans les tomes suivants.

Bilan

On prend les éléments du premier tome, à savoir l’humour, l’action, la magie, l’amitié entre les personnages, toussa… et on développe. Il y a un peu plus de flirtouille que dans le 1er, on a un nouveau personnage d’importance pour le cycle, pour un résultat tout aussi divertissant.

Et ailleurs, qu’en pense-t-on ?

5 réflexions sur “Tori Dawson T2 : Magie noire et Daiquiri, Annette Marie

  1. Pingback: Index : Oeuvres étrangères | L'Imaginaerum de Symphonie

  2. Pingback: Tori Dawson/The Guild Codex, Annette Marie | L'Imaginaerum de Symphonie

  3. Pingback: Tori Dawson T1 : Trois mages et une margarita, Annette Marie | L'Imaginaerum de Symphonie

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s